Shouro Jidai

L'époque des clochers
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Event Pâques - Trio Sally et Mailyanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Noah Amshford
Admin'
Admin'
avatar
Messages : 567
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Jakarta

Feuille de personnage
Âge: 52 ans.
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Event Pâques - Trio Sally et Mailyanne Dim 6 Avr - 14:07






"
Rencontre avec un lapin...
"


 Alors que vous étiez tranquillement occupé à vos occupations personnelles, un drôle de lapin fit son apparition. Comme le Lapin d'Alice, celui-ci vous invita à le suivre, agitant sa petite papatte avant vers une direction inconnue. Poussée par la curiosité, vous suivez ce drôle de Lapin. Après quelques minutes de marches qui les mena dans une clairière, il fit signe à Sally de l'attendre un peu. Après quelques instants d'attentes, une étrange jeune femme arriva à son tour accompagné du Lapin... C'était Mailyanne. La discussion commença alors entre les deux femmes.






Dernière édition par Noah Amshford le Mer 30 Avr - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://shouro-jidai.forumgratuit.be
Sally Funesti Lamina
Loveuse
Loveuse
avatar
Messages : 285
Date d'inscription : 16/09/2013
Localisation : Près de la Mer

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: Event Pâques - Trio Sally et Mailyanne Dim 13 Avr - 1:48


Elle en était certaine. Cette fois, il n'y avait aucun doute. Elle était déjà passée devant cet arbre. Et au moins trois fois en plus. Elle ne voulait pas se l'avouer, mais il fallait bien qu'elle le fasse avant la nuit. C'est avec un énorme soupir qu'elle s'assit sur une roche et laissa tomber sa tête entre ses mains. Elle s'était, lamentablement et étonnement, perdue au milieu de ce bois. Comment ? En essayant de suivre la fichue carte que lui avait remise un homme de la taverne. Mais la carte ne menait tout simplement nulle part. Elle aurait dû s'en douter, mais sa curiosité avait un peu pris le dessus. Par contre, elle avait beau chercher la roche en forme de marmite et l'arbre touffu en fleur. Il n'y avait rien de tel. Elle suivait le tracé sur la carte, mais tout ce que ça lui avait donné était de tourner en rond. Elle devait bien se promener depuis une bonne heure, si ce n'est plus et ça l'énervait. Elle ne s'était jamais vraiment perdue et c'est la seule fois où elle se fie vraiment à une carte qu'elle se perd. Ça pouvait paraître assez ridicule en y réfléchissant. Mais bon, cette stupide carte ne lui servait à rien. Elle la déchira donc avec contentement et jeta les morceaux par terre. Elle les aurait bien brûlés, mais elle n'avait rien sur elle pour le faire. Tant pis. Elle sortit de sa poche une autre carte, plus petite, qu'elle avait "empruntée" à un "ami" du village. C'était une carte du village et de ses alentours proches. Il ne restait qu'à espérer qu'elle était encore assez proche. Donc, essayer de trouver sa position.

Avant d'avoir pu la trouver, un mouvement attira son attention. Portant sa main subtilement à l'une de ses épées, elle leva le regard vers l'intrus qui la dérangeait. Elle réalisa que ce n'était qu'un lapin. Secouant la tête, Sally se remit à la contemplation de la carte. Elle ignora totalement le lapin qui lui faisait signe de la suivre. Elle devait halluciner. Depuis quand les lapins faisaient signe aux gens de les suivre ? Sally ne prêta donc plus attention au lapin jusqu'à ce que celui s'approche d'elle pour poser sa patte sur sa cuisse. Sally baissa le regard vers l'animal. Elle regarda ensuite autour d'elle. Rien. Personne. Elle regarda à nouveau le lapin qui ne l'avait pas quittée des yeux et qui semblait bien décidé à ce que Sally le suive. Mais qu'est-ce qu'il voulait ? Elle ne le suivrait pas. Pourquoi suivrait-elle un lapin de toute façon? Ce devait être une mauvaise blague…

- Fiche moi la paix.

Sally ne savait pas trop pourquoi elle parlait à un lapin. Après tout, il ne pouvait pas la comprendre, non ? Elle jeta un coup à l'animal avant de se replonger dans sa carte. Malheureusement pour elle, le lapin n'avait pas l'intention de la laisser tranquille. Il commença à lui taper la cuisse doucement pour l'obliger à se tourner vers lui. Avec un soupir las, Sally tourna à nouveau sa tête vers l'animal.

- Quoi ?! (Le lapin profita de son moment d'inattention pour attraper la carte de ses main et partir à la course. Insultée, Sally se leva d'un bon) HEY !

Elle roula des yeux avec un soupir énervé et le pourchassa. Elle pourchassait un lapin pour avoir sa carte. C'était n'importe quoi. Elle avait l'impression de faire partie d'un conte pour enfant… Où était-il passé maintenant ? Elle regarda autour d'elle et le trouve à sa droite en trait de lui brandir SA carte. Elle courut vers lui et l'animal repartit de plus belle avec joie d'être enfin suivie par la pirate. Finalement, ils arrivèrent dans une clairière. Un peu essoufflée, Sally s'arrêta pour vérifier que ce n'était pas un piège. La lapin la regardait, immobile au centre de la clairière. La carte posé à ses pattes. Sally s'avança lentement, avec incertitude. Elle ne voulait pas se faire prendre dans un piège ridicule pour n'importe quelle raison. Elle se rendit sans problème jusqu'à sa carte. Elle attrapa rapidement le bout de papier en jetant un regard mauvais au lapin. La lapin lui fit signe d'attendre, de ne pas bouger. Sally grimaça. Elle partirait si elle voudrait. Ce n'est pas ce petit lapin qui lui dira quoi faire. Le lapin disparut ensuite dans les buissons. Sally marmonna un peu contre l'animal et s'assit sur une autre roche dans la clairière. Elle était encore plus perdue maintenant. Elle reprit sa carte et essaya de trouver sa nouvelle position. Le problème était qu'elle n'avait pas du tout vérifier où elle n'avait aucune idée d'où elle était rendue. Déjà qu'elle ne savait pas où elle avait été.

Alors qu'elle tournait la carte dans tous les sens possible et imaginable pour essayer d'y comprendre quelque chose, la lapin refit son apparition. Sally ne put que rouler des yeux. Qu'est-ce qu'il voulait encore celui-là ? Elle aurait peut-être dû partir de la clairière après réflexion. Mais elle n'avait nulle part d'autre où aller de toute façon. Alors, mieux valait rester ici, même avec un lapin énervant aux alentours. Elle se rendit ensuite compte qu'elle n'était plus seule dans la clairière. Le lapin avait entraîné une autre personne avec elle. De gré ou de force, cela restait à déterminer… Le lapin fit la même chose à la femme qu'il avait fait à Sally: il lui dit d'attendre. Sally continuait d'observer la scène avec plusieurs questions en tête. D'abord, qui était cette femme ? Ensuite, que faisaient-elles là ? Qui était cet étrange lapin qui ne semblait pas très très normal ? Qu'est-ce qu'il leur voulait ? Ce n'était pas une mauvaise plaisanterie dans laquelle elle était tombée ? En tout cas, elle ne serait pas seule, heureusement. Elle se leva de sa roche pour s'approcher de l'autre personne présente. Elle lui fit un signe de la main, un peu incertaine de la façon d'aborder l'autre. Après tout, ce n'était pas tous les jours qu'un lapin vous entrainait dans une clairière où il était ensuite possible de rencontrer de nouvelle personne. Non ? En tout cas, du plus loin que pouvait se rappeler Sally (ce qui voulait dire, pas très loin…) elle n'avait jamais fait de nouvelle rencontre grâce à un lapin. C'était assez étrange. Oh, comment vous êtes-vous rencontrés ? Et bien, c'était par une belle journée, un lapin nous a toutes les deux guidés dans une clairière et nous avons fait plus ample connaissance. Ha ha ha ! … Non. Sally ne s'imaginait pas du tout vivre une situation comme celle-là. Mais bon. Ce n'était pas dans son habitude de rester dans son coin alors qu'elle pouvait parler avec quelqu'un. Surtout que cette personne pourrait peut-être l'aider.

- Euh… Salut. (Sally se tut un moment) Alors… ça va ? … Dis-moi, ça t'arrives souvent toi de te faire kidnapper par un lapin ?

Sally sourit légèrement. C'était assez drôle comme façon de voir les choses. Le lapin les forçait un peu à se rendre ici et ensuite, il leur demandait de rester. Ça ressemblait presque à du kidnapping. C'était quand même rigolo. Quoique Sally préférait ne pas vivre ce genre de choses toutes les semaines. Surtout que ça en deviendrait redondant à la longue. M'enfin, elle s'égarait là… Elle reporta son attention sur la personne devant elle. Elle voulut reprendre la discussion, mais avant d'avoir pu le faire, le lapin refit surface. Elle regarda donc la femme devant elle, puis le lapin et à nouveau la femme. La situation devenait de plus en plus bizarre selon elle…

- Quelqu'un peut m'expliquer ce qu'on fait ici ?!

Sally commençait à en avoir marre de se poser toutes sortes de questions sans réponse. Maintenant que tout le monde était rassemblé au milieu de la clairière et que le lapin ne semblait pas prêt à repartir de plus belle pour aller chercher quelqu'un d'autre, peut-être qu'on pourrait mettre les choses au clair. Parce que ça commençait à être vraiment trop étrange. Elle en avait vécu des choses étranges, oui. Mais jamais un enlèvement orchestré par un lapin. Non, jamais.

[Hors-Rp: Voilà, J'espère que c'est bon Smile]


Dernière édition par Sally Funesti Lamina le Sam 3 Mai - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mailyanne Folks
Admin'
Admin'
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 27
Localisation : À l'Académie Amshford

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: Event Pâques - Trio Sally et Mailyanne Dim 13 Avr - 16:39

Mailyanne était une femme (disons le) occupée. Elle n’avait qu’une chose en tête (le boulot). Esclave, femme libre (bon, plus ou moins libre lorsqu’elle se souvenait qu’elle était l’esclave du directeur de l’Académie, mais elle aimait bien rêver) ne changeait en rien son côté travaillant. Elle se promenait tout simplement, les mains dans les poches (en premier pour le confort et en deuxième pour le style) se remémorant mentalement ce qu’elle devait faire aujourd’hui. On lui avait donné des ordres. Aller au marché pour Noah. Faire des tâches (une autre punition si bien mérité (du moins, le pensait Noah alors qu’elle n’avait rien fait (elle n’avait tout simplement pas fait la file pour aller chercher son repas à la cafétéria l’autre jour tout de même, c’était deux fois rien!))).

Et alors qu’elle sortait d’une boutique avec deux sacs bruns remplis de nourriture dont plusieurs trucs sucrés et des trucs pas du tout bon pour la ligne, sur le dessus il n’y avait que des trucs santé (brocolis, chou-fleur, petits pois, fèves, (toute la famille de gazon comme elle l’appelait), laitue, cette genre de truc bizarre qui ressemblait vraiment à du gazon jaunâtre dont elle avait oublié le nom (de la luzerne, c’est ça!) et sans oublier le met le plus important, des carottes)). D’ailleurs, lorsqu’elle vit le lapin venir à elle, elle se dit qu’il voulait ses carottes (et puis qu’il aille donner 3 égens à ce marchand là-bas comme elle! Pas de laisser passer pour cette mignonne petite bête bien étrange). Mais bon, il fallait croire que ce n’était aucunement cela qu’elle voulait, car le lapin lui pointait une direction… Mais qu’est-ce que c’était cela? Elle ne se posa pas plus de question avant de remettre les sacs de ses courses à la secrétaire qui était à deux pas d’elle. Elle lui dit d’amener cela à Noah en sachant très bien que la petite brunette d’une trentaine d’années ferait le ménage dans tout cela (voilà sa petite revanche).

Elle partit en souriant devant l’esclave numéro un comme elle l’appelait (parfois oralement, mais surtout mentalement). Elle partit sourire aux lèvres, alors que la brunette avait les lèvres pincés (pour une fois qu’elle n’avait rien fait à quelqu’un pour qu’on la déteste… Mais bon, autre chose était à l’origine de la foudre que la secrétaire avait envers elle (et elle savait très bien c’était quoi)). Elle dut un peu courir derrière le lapin qui semblait assez enthousiaste qu’elle le suive, elle avait même pensé à amener une carotte tout de même, de toutes façon, elle n’aimait pas plus qu’il le fallait les carottes (comme les légumes en général) et c’était dans les provisions de Noah (homme pour lequel elle éprouvait une certaine rancune la plupart du temps (après tout, elle ne pouvait toujours recevoir des punitions indéfinissables sans avoir une certaine rancune)).

Rapidement, la femme se retrouva dans une clairière avant de se faire dire d’attendre. Vraiment? On l’avait cherché et maintenant on la faisait attendre, elle allait rouler des yeux et échappé un soupir en se disant qu’elle détestait qu’on lui fasse ce genre de coup (non mais si on allait la chercher, pourquoi la faire attendre alors qu’on aurait tout simplement pu la déranger plus tard, lorsqu’on ne la ferait pas attendre?, pensait-elle) avant qu’elle aperçoive une femme rousse à peine plus jeune qu’elle se lever d’une roche avant de s’approcher d’elle avec un signe de la main incertain. Elle aurait du comprendre plus tôt! Voyons, lorsqu’on voulait attirer son attention, on n’avait qu’à lâchez lousse les lapins (c’était reconnu aue les loups étaient des prédateurs)! La jeune femme prit finalement la parole pour (surement) l’exaspéré encore plus en disant les politesses. Comme quoi les gens essayaient toujours de rester un moindrement humain même lorsqu’il faisait appelle à des assassins pour tuer des gens (non, mais on ne pouvait pas passer au plus important?).

C’est alors que la rousse continua en lui demandant si ça lui arrivait souvent d’être kidnappé par un lapin… Oui, les gens essayaient d’être de plus en plus créatif lorsqu’il faisait recours à ses services (meurtres, le mot plus direct et franc des services qu’elle offrait). Elle se souvenait des serpents qui c’était finalement avérer être un humanoïde par la suite (la quasi crise cardiaque qu’elle avait fait), quelqu’un qui avait entré en plein dans sa chambre en pleine nuit (alors qu’elle était en pyjama), des pigeons voyageurs, des intermédiaires qui en conduisait à un autre et encore et encore (elle qui détestait le jeu des poupées russes, elle venait de découvrir le jeu grandeur nature, youpi!), des élémentaires d’eau dans son bain… Vraiment, les gens faisaient des compétitions de créativité, ça n’avait aucun sens. Bien qu’elle se sache travaillante, elle se demandait si vraiment elle avait du temps de libre pour elle. Son bain… Vraiment.

Bon, encore elle s’était laissé emporté par ses souvenirs (nombreux pour son jeune âge) en voyant le léger sourire de la rousse. Elle n’eut même pas le temps de parler que le lapin revient (il était temps). Elle allait prendre la parole avant que la rousse ne le fasse avant elle. Elle fut un peu surprise de découvrir les mêmes interrogations qui la guettaient venant de la bouche de la rousse. Elle s’était exprimé exactement comme elle l’aurait elle-même fait (sauf peut-être qu’elle aurait dit ''Qu’est-ce qu’on fout ici?!'' (mais bon, ce n’était qu’un détail)).  Vu comment tout cela se présentait, elle décida d’elle-même inventer sa petite histoire sans pour autant ne pas parler pour ne rien dire avant (comme elle savait si bien le faire). Elle regarda la rousse droit dans les yeux:

-Un kidnapping par un lapin… Vous avez vraiment de bons ennemis.

Elle rit un instant avant d’essayer de redevenir sérieuse. Elle faisait toujours semblant de rire, car sinon les autres la prenait toujours trop sérieuse… D’ailleurs, elle n’avait aucunement vraiment eut un air rigolo dans ses yeux ce qui annulait surement le rire qu’elle avait fait par la suite. Elle dut (donc) dire (comme d’habitude) à voix haute que c’était une blague agrémenté d’un clin d’œil à la rousse. Et au lieu de dire quelque chose de sérieux, elle regarda la carotte entre ses mains, elle la montre à la rousse et au lapin demandant chacun à leur tour :

-Carotte? … Non? Et bien…

Elle la laissa alors tomber au sol. Elle conclut finalement en s’accroupissant vers le lapin, s’approcha du lapin en attrapant (sans gêne aucune) les deux embouts de son collet. Elle l’examinait assez intensément, regardant dans son dos et revenant à son collet bleu étrange.

-Bon… Je crois qu’on a affaire à un petit messager important avec ce petit collet… ou collier. Allez savoir, dit-elle pour elle-même et (un peu) à l’intention de la rousse se trouvant dans la même clairière, avec les mêmes questions, qu’est-ce qu’un lapin leur voulait?

Elle regardait finalement les deux autres personnes (si un lapin pouvait réellement compter pour une personne (mais après tout, ce lapin devait surement être plus humain qu'elle le pensait vu qu'ils avaient réussit à les entraîner (elle et la rousse) dans cette clairière, mais bon...)) avec minutie aussi, portant son regard de la tête au pied de la rousse en premier et du lapin en deuxième après s'être reculé pour rejoindre la rousse. D’accord… Qu’est-ce qu’un lapin cherche à vouloir faire d’une genre de guerrière et d’une enseignante de combat (comme tout le monde lui avait conseillé de dire et de penser) C’est vraiment étrange. D’ailleurs elle ne s’en rendit (plus ou moins) compte, mais elle avait exprimé cela à voix haute.

[H R-P: Modif' faite de mon côté aussi! Vivement la suite! ^^]


Dernière édition par Mailyanne Folks le Mar 6 Mai - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noah Amshford
Admin'
Admin'
avatar
Messages : 567
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Jakarta

Feuille de personnage
Âge: 52 ans.
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: Event Pâques - Trio Sally et Mailyanne Mer 30 Avr - 15:06

Suite à une absence de réponse de plus de 15 jours de la part de Mizumoto et pour ne pas ralentir d'avantage ce Rp, celle-ci est écartée de l'Event pour permettre à Sally et Mailyanne de continuer.

Je leur demanderais, dès lors, de changer leurs Rps pour que l'intervenante n'y apparaissent plus.

Nous nous excusons auprès des trois Rplayeuses concernées, mais malheureusement nous ne pouvions nous permettre un retard plus grand.






"
Transformation d'un lapin...
"


 Alors que la discussion venait à peine de commencer, après avoir prit le pauvre lapin par ses poils (ce qui le fit se débattre) et finalement vous demander ce qu'au final ils vous étaient arrivés, un étrange bruit vous fit vous retourner toute deux vers la direction de l'étrange Lapin. À sa place était maintenant apparu un hybride-lapin assit sur le popotin. Que de questions pour vous deux, qui n'en saviez que très peu. Se levant alors les jambes toutes tremblantes, Lapin dit d'un voix hésitante :

-J'aurais besoin de votre aide, aidez moi je vois en prie.

C'était à vous maintenant de décider si oui ou non vous le suivriez. Son regard inquiet et ses oreilles baissées vous suppliaient d'accepter.  




Revenir en haut Aller en bas
http://shouro-jidai.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Event Pâques - Trio Sally et Mailyanne

Revenir en haut Aller en bas

Event Pâques - Trio Sally et Mailyanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shouro Jidai :: Province Nord d'Érin :: Jakarta :: La place des Fêtes-