Shouro Jidai

L'époque des clochers
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

L'arrivée de Jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jin Aoyama
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 30
Localisation : DANS TON C...cartable ?

Feuille de personnage
Âge: 27 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: L'arrivée de Jin Dim 13 Avr - 20:42

1 heure. Ça faisait une heure qu'un homme, vêtu d'un hakama bleu, un sac en cuir à ses pieds, fixais la port du directeur de l’académie Amshford, assis sur une chaise en bois, qui comme une dizaines de ses consœur, était posée contre le mur du couloir. Ça faisais une heure que le jeune homme ne bougeais pas, les bras posés sur les genoux , les doigts croisé et les yeux clos. Il méditais, se préparais mentalement à ce qui allais suivre: la rencontre avec le directeur, et sa possible intégration comme professer dans l’académie de Jakarta.

De toute façon il n'avait pas le choix. Soit c'était ça, soit il retournais se caché dans l'un des bar miteux et rempli de truand de la basse ville. Encore qu'il préférais ça à sa cabane dans la plaine. Quand il y pensais, il se demandais vraiment pourquoi il n'avais pas pensé à l’anonymat que procurais une ville. Si cela avais tète le cas, il n'aurais pas subits ces attaques constantes de la part de son clan.

Mais il les comprenais. Comme lui, comme son père, comme tous ceux qui étaient né dans le clan des exorcistes, tous avait été dressés dans le but d'accomplir une mission, et à allez jusqu'au bout. Les gens les avais souvent confondus avec un clan d'assassins à cause de cette mentalité, mais il ne tuaient pas leurs cibles. Par contres, ceux qui s'opposaient à eux, et ceux qu'ils considéraient comme des traitres, il n'y avais aucuns problèmes.

C'est pour cela que Jin étaient partit, et c'était pour cela que ça faisais 2 ans qu'ils se cachais. Et maintenant qu'il était à Jakarta, qu'il avais pénétré dans les quartier haut et qu'il était là, devant la porte du directeurs de l’académie Amshford, il se rendais compte su c'était le meilleurs endroit pour disparaitre, et éclairé un peu le monde. L’éclairer d'une autre façon que de bannir des démons, en faisant par de sont savoirs.

Il était meilleurs guerrier que magiciens, mais il en savais assez pour assumé sont rôle de professeure de magie spécialisé. Les sceaux basiques étaient simple a maitrisé pour quelqu'un avec quelques prédispositions a manipulé les énergies. Par contre c'était plus délicats pour les sceaux plus compliqués, car il prenais une plus grande énergie. Mais avec un peu de maitrise, on arrivait vite à géré la dépense énergétique.

Jin ouvrit les yeux. On y lisait une détermination froide, une envie de réussir tellement impressionnante que sont aura englobais le couloirs dans lequel il était assis depuis une heure. Personne n'aurais put soutenir ce regard, car si on s'y serai risqué, on aurais put croire que Jin ne nous regardais pas dans les yeux, mais derrières, comme si il ne voyait plus que sont objectif: entré a l’académie.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Amshford
Admin'
Admin'
avatar
Messages : 568
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Jakarta

Feuille de personnage
Âge: 52 ans.
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: L'arrivée de Jin Lun 14 Avr - 1:52


L'arrivée de Jin


Le réveil avait été dur pour Noah. La raison ? Une cuite ? Une baston ? Non, rien de cela. Juste un livre qu'il avait potassé jusque tard dans la nuit, prenant des notes dans son carnet et faisant quelques croquis avec la description que le bouquin donnait. Noah était assez doué en dessin, ce qui s'était avéré être pratique pour faire des cartes précises ou décrire un espion ou un criminel. Du moins, s'en servait-il encore pour son propre loisir.

Un seau d'eau sur la tête étant plus efficace que n'importe quel coq, se fut l'option de sa secrétaire pour le tirer du lit. Après avoir maugréé un peu, il s'assit sur son lit en se tenant la tête entre les mains. Pourquoi les cours ne commençaient-ils donc pas à midi ? Marmonna-t-il, ce à quoi Molly lui répondit qu'il avait déjà tenté de rendre cette réforme auprès de l'assemblée et qu'elle avait été refusé d'emblée. Soupirant, Noah mit ses bras en l'air, formant un "T", pour laisser sa secrétaire l'habiller. Encore une coutume idiote des directeurs de l'Académie...

Alors qu'elle lui enfilait un costume noir, Noah en demanda la raison. Après tout, pourquoi devait-il changer de vêtements, son sempiternelle gilet et sa chemise blanche lui convenait à merveille. Apparemment, aujourd'hui, le directeur avait un entretien. Pour un poste professeur, celui de sceau. Et pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt, la questionna-t-il. Parce que cela avait été dit et redit, lui répondit-elle. À vrai dire, à chaque fois que celle-ci en avait parlé, Noah avait acquiescé sans prêter attention à ses paroles, comme bien souvent d'ailleurs.

Une fois habillé, Noah était descendu prendre son petit déjeuner, seul comme d'habitude. "Parce que le Directeur n'a pas à aller manger avec les élèves et que les professeurs, eux, travaillent certainement déjà." Un sermon qui revenait souvent. C'était pourtant tellement bien plus convivial de déjeuner entouré de personnes discutant joyeusement.

Une fois monté dans son bureau, Noah jeta un regard désespéré à la tonne de paperasse qui l'attendait. C'était l'une des pires bestioles qu'il devait affronté dans un combat sans fin, chaque matin, la bête se régénérait et malgré une bataille assidue et quotidienne, il ne semblait pas y avoir de fin à cette pile de papier maudite. Du moins, d'après Noah.

La cloche sonna le coup de dix heures et sa secrétaire passa la tête par la porte, annonçant monsieur Jin Aoyama, qu'elle venait d'aller chercher. Se levant de son siège, le Directeur tenta de ranger un peu son bureau, alignant rapidement ses crayons et plumes, remettant l'encrier à sa place et empilant un maximum de papier en une pile instable. Une fois cela fait, il lui dit être prêt et de laisser entrer sieur Aoyama. Un nom de Ji'an, eut-il le temps de penser avant qu'il ne pénètre dans la pièce.

Celui qui entra dans la pièce était un homme d'âge moyen, avec de longs cheveux noirs regroupés en une longue tresse. Il revêtait un kimono bleu et son visage semblait déterminé à recevoir ce poste. Le pauvre ne devait pas savoir qu'à ce stade et avec le manque d'enseignant, Noah était capable d'accepter à peu près n'importe qui... Il venait bien de recruter une assassin ! Alors un monsieur en kimono...

-Bonjour, monsieur Aoyama, bienvenue dans mon établissement. Asseyez-vous je vous prie. Joignant le geste à la parole, il lui désigna les deux sièges en face du bureau avant de s'asseoir à son tour. Alors, quels sont vos motivations ? Et soyez sincère, je vous prie.

Croisant les jambes et joignant ses mains sur le bureau, il attendit une réponse concrète de la part de son interlocuteur.



HRP : Fait attention aux fautes, tu mets souvent un "s" à la place d'un "t" lorsque tu conjugues avec "il". ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://shouro-jidai.forumgratuit.be
Jin Aoyama
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 30
Localisation : DANS TON C...cartable ?

Feuille de personnage
Âge: 27 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: L'arrivée de Jin Lun 14 Avr - 21:00

La porte s’ouvrit devant Jin, et révéla une grande pièce, majoritairement occupée par un bureau couvert de piles de feuilles volantes, un véritable cauchemar bureaucratique. Derrière ces murailles de papier, un homme regardait Jin. Il était très difficile de lui donner un âge, et son physique semblait assez trouble, comme si il ne se montrait pas vraiment comme il était, mais sa présence emplissait la pièce, comme si toute sa puissance ne pouvait être contenue juste dans sont corps. Il avait les yeux de ceux qui avait vu tellement de choses qu'il aurait fallut vivre 10 vies pour les égaler.

Noah a écrit:
Bonjour, monsieur Aoyama, bienvenue dans mon établissement. Asseyez-vous je vous prie.  Alors, quels sont vos motivations ? Et soyez sincère, je vous prie.

Jin fut légèrement désarçonné par l’attitude franche et directe du directeur. Il s’attendait plutôt à trouver un vieux bonhomme avide de flatterie. mais l'homme qu'il avait en face de lui était clairement différent. Il voulait connaitre ses motivations? Qu'à cela ne tienne...

Je m’appelle Jin Aoyama, du clan des exorcistes Aoyama. Je viens solliciter un poste de professeur de magie dans votre académie pour plusieurs raisons: la premiére est que je veux transmettre mon savoir sur cette discipline méconnue, la magie des sceaux. La seconde, je veux évoluer et gangner de l’expérience dans ce domaine, et la troisième...

Jin réfléchit. Il ne pouvait clairement pas dire: je veux me planquer car ma famille veut me découper en dés après que j'ai tué mon père car c'était un monstre de cruauté. Il fallait en dire assez pour ne pas mentir, mais omettre certains détails, pour ne pas compromettre ses chances:

"Entrer à l’académie me permettrait de me tenir éloigné du monde extérieur, et à me concentrer sur mes taches de professeur et d'exorciste. Je ne peux vous cacher, pour des raison de sécurité des élèves, que ma vie est menacée, et que mon choix de venir ici a été mûrement réfléchit. Si j’obtiens le poste, ceux qui me recherche perdrons à coup sur ma trace. Les gens comme moi ne finissent pas professeurs en général..."

Jin se tut. Il attendit la réponse de Noah à sa tirade.

edit: merci pour la correction, c'est fou je fait pas autant de faute lorsque j’écris à la main ^^'


Dernière édition par Jin Aoyama le Ven 18 Avr - 7:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noah Amshford
Admin'
Admin'
avatar
Messages : 568
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Jakarta

Feuille de personnage
Âge: 52 ans.
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: L'arrivée de Jin Ven 18 Avr - 0:57


L'arrivée de Jin



Alors que l'homme venait d'entrer dans son bureau, le postulant sembla jaugé Noah de haut en bas. Lorsque celui-ci lui demanda directement ces raisons - Après tout il n'allait pas perdre trois heures en mondanité, politesse et autres choses qui, de toute manière, ennuyaient les personnes plus qu'autres choses non ? - Jin sembla un peu étonné de la franchise de Noah. Enfin, la franchise... C'était plutôt l'envie de vite comprendre qui était cet homme pour pouvoir mieux le cerner, je dirais.

L'homme commença alors à lui dire son nom - peut-être pour se rassurer, les gens se rassuraient parfois en parlant- Surtout que Noah en avait été mit au courant dans sa lettre de motivation et son Cv... - - Il précisa que sa famille était spécialisée en exorcisme, ce qui pouvait être un bon point pour lui. Il commença alors à dire qu'il était venu pour trois raison.

La première était simplement la transmission du savoir. Un classique, mais pas démodé pour autant. Nombreux était ceux qui voulait perpétuer leurs savoirs. Mais pourquoi à l'Académie alors que cela était censé être une discipline de famille non ? Il était rare que les clans acceptent de délivrer leurs savoirs...

La seconde raison fut un peu plus floue. Il voulait, semble-t-il évoluer dans ce domaine. Celui-ci de professeur ou de maître de sceaux ? Tout du moins ne le précisa-t-il pas. Cela sembla gêner un peu Noah qui fronça les sourcils, l'air un peu contrarié.

Quant à la troisième raison, il laissa un silence s'installer avant de continuer sa phrase. Depuis le début de l'entretien, Noah avait entreprit de prendre des notes sur ce que Jin disait, certainement pour voir les points qui le chiffonnaient et pouvoir en débattre après.

Jin dit donc que le poste de professeur lui permettrait de se tenir éloigné du monde - Ce qui était à mi-temps faux, l'école n'étant pas encore parfaitement autonome - et de se concentrer sur son travail et de professeur et d'exorciste.

Il entreprit alors de commencer une phrase qui dès le départ semblait un peu bateau. "Pour des raisons de sécurités des élèves". Ce n'était pas vraiment quelque chose qui le mettait en valeur que de dire que sa vie était menacée. Bon, Noah avait déjà engagé un assassin et la rumeur devait se répandre dans la ville, mais ce n'était pas pour autant qu'il allait accepter tout les fugitifs, meurtriers ou autres en cavale. Il y avait des limites à sa bienséance.

Sa dernière phrase, celle qui disait que "les gens comme moi" était aussi gênante. Les gens comme qui ? Les gens comment ? Un peu de précision, bon sang. Tout le monde avait ses affaires de popotes, ils pouvaient laver leurs linges en famille s'ils le voulaient, mais qu'il donne au moins une raison sur le pourquoi il était menacé.

Après cette fameuse phrase, le postulant se tut pour laisser place à Noah. Celui-ci se gratta le menton, dubitatif. Il devait certainement peser le pour et le contre. Tapotant certaines phrases sur sa feuille, il semblait plonger dans la lecture, plongeant la pièce dans un silence embarrassant.

Il souligna quelques mots-clés qui semblait le faire tiquer et en entoura une avant de prendre la parole :

-Donc, monsieur Aoyama, vous souhaiteriez venir ici pour vous cacher... Pourriez-vous apporter quelques précisions à ce sujet ? Tout ce qui entre dans cette pièce y reste, rassurez-vous. Le directeur jeta un coup d'oeil rapide à ses notes et ajouta, Ah oui, et pourriez-vous préciser votre âge, aussi.

Attendant une réponse, il se posta contre le dossier de son siège, attentif aux réponses qu'allait lui apporter l'homme en face de lui.

Revenir en haut Aller en bas
http://shouro-jidai.forumgratuit.be
Jin Aoyama
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 30
Localisation : DANS TON C...cartable ?

Feuille de personnage
Âge: 27 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: L'arrivée de Jin Dim 20 Avr - 21:50

Noah a écrit:
-Donc, monsieur Aoyama, vous souhaiteriez venir ici pour vous cacher... Pourriez-vous apporter quelques précisions à ce sujet ? Tout ce qui entre dans cette pièce y reste, rassurez-vous. Ah oui, et pourriez-vous préciser votre âge, aussi.
Ça y était. Jin savait, avant même le début de cet entretien, que son futur employeur ne se laisserai pas avoir par des non-dit. Mais c'était une action délibérée.

"Bien sur Monsieur Amshford. J'ai 27 ans, et je suis partit de chez moi à 25. Cela fait deux ans que je en ermite dans les plaines, et ce pour deux raisons principales. La première est de pouvoir médité sur ma vie et mon âme, et cela n'était pas bien vu dans le clan ou je suis né. En effets, trop réfléchir empêche les gens de faire leurs devoirs, car réfléchir par soit même peut faire naitre des choses comme de la compassion. Et la compassion n'a pas sa place dans la guerre que même le clan Aoyama depuis sa création.
Le seconde, et surement la plus importante à vos yeux, c'est que vivre seul au fin fond des plaines inhospitalière empêchait les gens qui me recherche de venir me troubler, et par cela j’entends me tuer. Car oui, ma tête est mise à prix."


Jin fit une pause dans ses explications. Il voulais ménager l'effet de surprise. On aurais put croire qu'il partait mal et qu'il n'aurais jamais du dire ce qu'il venais de dire, mais avec touts les arguments qu'il allais mettre sur la table, cela ne vaudrait plus rien. Il voulais ce poste à tous prix, même si il devait pour cela brisé des centaines d'années de traditions.

"Je disais donc que ma tête avais été mise à prix. Mais avant que vous ne me disiez que vous ne prenez pas les fugitifs, sachez que je suis en règle avec la justice de Jakarta. En effet, cette prime concerne uniquement les assassins du clan Aoyama, et ceux ci deviennent de plus en plus réticent à venir faire le travail. Il faut dire que les quinze derniers ont eu des soucis pour accomplir le œuvre. J'en veut pour preuve les attaques qui, depuis les 3 derniers mois, ont complétement arrêtées.
Mais je suppose que vous voulez savoir ce que j'ai fait pour provoquer l’ire de ma famille au point qu'ils veuillent me voire mort... Pour faire court, je me suis opposé à ce sue ma jeune sœur subisse les tourments qu'engendre l'épreuve du sang de démon, ce qui révèle notre potentiel latent, et nous permet d'apprendre plus rapidement la magie des sceaux. cette épreuve consiste a boire un calice de sang de possédé, pris sur une personne encore en vie... Ma rébellion n'a pas plu au maitre du clan, Shin Aoyama, mon père. Il a voulu me tuer, nous nous somme battues en duel, et j'ai gagné. Mais même si le duel fut honorable, le clan n'a pas véritablement apprécié mon ingérence dans les traditions de la famille. Le successeur du clan à prononcé ma mise a mort et je suis partit. Ma longue période de méditation m'a fait prendre du recul par rapport à mes enseignements, et une fois que les attaques se sont calmées, je suis partit vivre dans l'anonymat qu'offre les grandes villes.
Étant hors du contrôle du clan, je suis libre de faire ce qu'il me plaisait, comme faire bénéficié une institution de renom comme votre école de mon savoir et de ma maitrise d'une forme de magie presque inconnue. D'ailleurs, à ce propos...voulez vous une démonstration? Ça fait un petit moment que je ne me suis pas entrainé mais je pourrais vous montré ce que je sais faire...a moi que je n'ai pas été assez convaincant, et que vous souhaitiez me voire déguerpir au plus vite ?"


C'était un pari risqué. Dans un cas, Jin pouvais faire sa démonstration, et avais donc piqué la curiosité de Noah, mais dans un autre, il l'avais exaspéré, et du coup se retrouvais expulsé, et livré aux assassins du clan...
Revenir en haut Aller en bas
Noah Amshford
Admin'
Admin'
avatar
Messages : 568
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Jakarta

Feuille de personnage
Âge: 52 ans.
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: L'arrivée de Jin Mar 6 Mai - 22:21


L'arrivée de Jin




Devant la demande d’approfondissement de Noah, l'interlocuteur ne se laisse pas démentir et commença alors son récit :

Le "jeune" homme -âgé tout de même de 27 ans - expliqua que cela faisait désormais deux années qu'il échappait aux assassins envoyé par sa famille et à cause du fait que sa tête soit mise à prix. Il expliqua cependant qu'il avait choisi la vie d'ermite également pour la méditation, cela n'était pas l'une de ses priorités lorsqu'il se trouvait encore dans son clan. Un clan bien peu raffiné à mon goût, bien que je me dusses avouer qu'il fut un temps où les combats et les conquêtes étaient ma principale préoccupation.

Laissant un moment planer le silence, Noah se contenta de replacer l'une de ses mèches d'un geste négligent, ne semblant pas le moins du monde troublé par le récit qu'il était en train d'écouter. Après tout, avec une vie comme le sienne, un p'tit meurtre par-ci, un massacre par-là, ça ne lui faisait ni chaud ni froid, du moment que cela ne gênait en rien ses projets ou le bien-être de l'école.

Quand Jin reprit la parole, il dit à nouveau que sa tête était mise à prix, comme s'il avait eut peur que Noah ne l'eusse pas entendu. À vrai dire, c'était plutôt le genre de chose qu'on retenait, mais peut-être que l'autre voulait augmenter la "gravité" de la situation ou avait eut peur que Noah ne soit sourd "à cause de son âge". Il précisa -intelligemment- qu'il était tout de même en règle avec la police de la ville. C'était un "bon" point, quand on le savait en tête d'affiche. Du moins, il précisa qu'il ne l'était "que" pour les assassins de son clan. De n'importe quel point de vue, cela restait des tueurs, mais bon. Jin précisa aussi le nombre d'assassin envoyé et que les attaques avaient cessées depuis trois mois, ce qui était plutôt positif.

Alors que cela aurait suffit pour Noah, le postulant sembla vouloir raconter sa vie en détail. Obliger de l'écouter jusqu'au bout, je n'en retins pas moins quelques informations importantes. Comme la manière barbare dont cette famille se servait pour permettre à ses héritiers d'avoir une plus grande puissance magique ou le fait qu'il aie put vaincre son propre père et cela en combat singulier.

Passant ensuite sur un discours sommes toutes assez habituels, comme quoi la méditation lui avait apporté du recul ou autre truc du genre.. Il proposa alors ensuite -enfin- une démonstration de son savoir. Une petite lueur s'alluma dans l’œil du directeur qui, s'adossant sur son siège, fit un geste de la main lui indiquant de commencer tout en précisant :

-Je vous en prie, il n'est pas commun de voir un Maître à l'oeuvre.

Les bras croisés, Noah se prépara à voir de quoi était capable le postulant. Même si l'école manquait certes de professeurs, celle-ci n'était pas pour autant prête à accueillir n'importe qui. C'était, en réalité, comme un test pour l'homme qui maîtrisait les sceaux. Il ne lui restait plus qu'à impressionner Noah...
Revenir en haut Aller en bas
http://shouro-jidai.forumgratuit.be
Jin Aoyama
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 30
Localisation : DANS TON C...cartable ?

Feuille de personnage
Âge: 27 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: L'arrivée de Jin Mer 7 Mai - 22:25

Jin se sentit légèrement soulagé. Il avait réussit à piqué la curiosité du directeur, mais maintenant, il devait fait étalage de ses dons pour le convaincre. Et là, il hésitait. Soit il sortait directement les plus rosses incantations, soit il mettais plutôt l'accent sur son coté pédagogique avec des sorts plus tranquilles, mais beaucoup moins impressionnant. Cela dit, il pouvais très bien cumulé les deux...

Jin observa la pièce, à la recherche de quelque chose qui aurait plut être utile, comme une créature vivante. Malheureusement, le bureau du directeur Amshford, bien que rempli de feuilles de paipers, était particulièrement propre. Pas une mouche, ni le moindre cafard. Résigné, Jin secoua la tète de dépit.

Il prit une feuille vierge et un pinceau à écriture qui trainaient sur le bureau. Avec dextérité, il dessina rapidement symbole sur la feuille, entouré d'un cercle. Il se leva, posa la feuille au sol, puis tendis la mains vers cette dernière en fermant les yeux. Doucement, le sceaux inscrit se mit a luire, puis la feuille bougea doucement, et s'envola lentement.

Jin ouvrit les yeux. Ce sort n'était pas souvent utilisé, mais il avait toujours sont petit effet. Il balada la feuille dans la pièce, puis la fit se poser sur le bureau, devant Noah.


"Ce sceaux est plutôt simple, et accessible au une personne possédant un petit potentiel magique. Bien évidement, plus l'utilisateur est puissant, plus les objet que l'on peut faire lévité sont lourd, bien que plus difficiles à manier. En réalité ce soir ne fait pas lévité, mais inverse l'influence de la gravité sur l'objet scellé. Passons à quelque chose de plus compliqué, et un peu plus dangereux..."

Ji reprit une nouvelle feuille, et dessina un autre sceaux. Il la reposa par terre, regarda le plafond et se recula. Le sceaux se mis à brillé, et la feuille frémis. D'un coup, elle s’étira en une longue pointe acérée, puis se tordit, pris des formes étrange et repris sa forme initiale. Jin la ramassa, et la mis sur l'autre feuille d'exemple.

"Ce sort là et plus difficile à maitrisé. Le sceaux influence les propreté physique de l'objet. On peut donc transformé une feuille de papier en feuille de caoutchouc, ou la rendre cassante comme du verre. Noté que je l'a remise dans sont état d'origine, mais si j’arrête lorsqu'elle est en forme de cône elle garde cette forme et cette propriété. Je vais vous montrer..."

Ji repris la feuille, puis refit l'opération. Une fois en forme d'aiguille, il tendit l'autre mains, et la feuille se figea, puis tomba au sol dans un bruit sourde. Jin ramassa ce qui ressemblais maintenant à une longue pointe, et la posa sur le bureau.

"J'ai également changé sa solidité. votre feuille de papier est maintenant une arme. Bien sur ce sort demande une grosse quantité de magie. Un novice ne peut arrivé a ce résultat. Regardez le long de la pointe, le sceaux est encore là. Par contre si vous l’effacer, la feuille reprendra sont aspect d'origine, ainsi que toutes ses propriétés physiques. Je vais vous faire une dernière présentation, la premiére arcane des sceaux: le Kuchiyose no Jutsu."

Une fois encore, Jin pris une feuille, mais la posa directement sur le sol. Il recupera le coupe papier de Noah, et s'ouvrit l'index. Puis il dessina un sceaux sur la feuille, et reposa le coupe papier. Il tendit la main, et d'une voix forte, il prononça:

"Kuchiyose no Jutsu !"

Le sceaux eu l'air d'explosé dans le silence, et lentement, en sortit une longue épée légèrement recourbée, qui semblait faite d'une substance rouge et épaisse, comme si cette épée était faite...de sang. Et pas de sang coagulé, mais de sang en circulation. Jin transpirais un peu mais se sentait encore bien, rien à voire avec ce qu'il avait pu affronté avant. Il regarda Noah et dit:

"Alors? Qu'en dite vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Noah Amshford
Admin'
Admin'
avatar
Messages : 568
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Jakarta

Feuille de personnage
Âge: 52 ans.
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: L'arrivée de Jin Jeu 15 Mai - 16:20


L'arrivée de Jin




Alors que Noah lui demandait une démonstration, ou du moins acquiesçait à sa demande, Aoyama sembla soulagé d'avoir pu capter un peu d'attention du "grand" Directeur. Parce que oui, Noah n'est pas si grand que ça, atteignant le mètre septante-deux. Il aurait certes pu se grandir, mais à part pour la force brute ou l'intimidation, une grande taille était plutôt gênante. De plus, on se défendait moins bien face à un adversaire de petite taille - à cause de la taille qui empêchait de faire les coups habituels mais aussi à cause de la sous-estimation -.

Semblant chercher quelque chose - Avait-il oublié son matériel ? - il sembla déçu de ne pas trouver quelque chose à son goût dans cette pièce où s'empilait livre, cahier, paperasse et bouquin en tout genre. Tout du moins - Et sans lui demander son avis, ce qui renfrogna un peu Noah - celui-ci prit une feuille et un pinceau sur le bureau du guerrier qui ne bougea pas d'un Yota. Commençant alors a dessiné son sceau sur la feuille, il se sentit obligé - Bon peut-être pas, mais c'était fichtrement pas pratique - de fermer les yeux. - Peut-être pour chercher un peu de concentration..? -

Après quelques instants à peine, il rouvrit les yeux et la feuille s'envola pour ensuite se balader un peu partout dans la pièce. Certes, un peu de télékinésie c'était bien, mais c'était peu. Beaucoup d'étudiant avait cette capacité, et elle se retrouvait même naturellement chez certaines races. Haussant un sourcil, l'air sceptique, Noah devait certainement se demander - tout comme moi - l'utilité de ce sort. Se sentant peut-être obligé d'expliquer son acte il dit :

Ce sceau est plutôt simple, et accessible aux personnes possédant un petit potentiel magique. Bien évidemment, plus l'utilisateur est puissant, plus les objets qu'il peut faire léviter sont lourd, bien que plus difficile à manier. En réalité ce sort ne fait pas léviter, mais inverse l'influence de la gravité sur l'objet scellé. Passons à quelque chose de plus compliqué, et un peu plus dangereux...

Noah ne changea pas d'expression, n'y trouvant pas d'intérêt. Certes il devait être intéresser par le sort qui allait arrivé, mais il s'apprêtait déjà à être déçu comme il venait certainement de l'être. En effet, faire voleter une feuille restait sans intérêt, et s'il fallait absolument que le signe soit sur l'objet en question, cela pouvait même être encore plus ennuyeux. Quand à son histoire de.... Gravité, il allait devoir revoir ses leçons d'astronomie. En effet, si l'on inversait celle-ci, l'objet se collerait certainement au plafond mais ne bougerait pas de gauche à droite.

Prenant une nouvelle feuille - Noah allait certainement les lui faire payer sur sa fiche de paye s'il continuait ainsi ou les abîmait, du moins s'il était prit - pour à nouveau y faire l'un de ses signes issus de la culture Ji'annaise. Reposant là-dites feuille au sol - Ce qui obligea Noah à se lever et à se pencher un peu en avant pour voir la résultant du sort - il commença à reculer en fixant le plafond. Oui, ça reste original... Mais pas pratique du tout. Alors que je songeai à cela, le signe commença à briller, ce qui n'était pas pratique pour l'infiltration ça.

Frémissante, la feuille s'étira en une fraction de seconde en une pointe assez longue avant de se tordre à nouveau et d'adopter d'autres formes aussi étranges qu'étonnante. Finalement, celle-ci reprit sa forme originale et l'homme la ramassa pour la ranger à sa place. Recommençant avec ses explications il dit :

-Ce sort-là et plus difficile à maîtrisé. Le sceau influence les propriétés physiques de l'objet. On peut donc transformer une feuille de papier en feuille de caoutchouc, ou la rendre cassante comme du verre. Notez que je l'ai remise dans sont état d'origine, mais si j’arrête lorsqu'elle est en forme de cône elle garde cette forme et cette propriété. Je vais vous montrer...

Reprenant la feuille, Jin transforma la feuille en une sorte de longue aiguille qu'il laissa tomber au sol. Au lieu de n'émettre qu'un faible son comme l'aurait fait une feuille, celle-ci émit un bruit aisément reconnaissable. La posant sur le bureau, Noah s'en empara et l'examina sous toute ses coutures. Il reprit ses explications, bien que Noah n'en avait pas autant besoin qu'il ne fut semblé le croire.

-J'ai également changé sa solidité. Votre feuille de papier est maintenant une arme. Bien sur ce sort demande une grosse quantité de magie. Un novice ne peut arriver à ce résultat. Regardez le long de la pointe, le sceau est encore là. Par contre si vous l’effacez, la feuille reprendra son aspect d'origine, ainsi que toutes ses propriétés physiques. Je vais vous faire une dernière présentation, la première arcane des sceaux: le Kuchiyose no Jutsu.

Interpellé tout de même - Et sûrement parce que c'était marrant - Noah s'amusa à gratter un peu le sceau, ce qui fut suffisant pour rompre le sort. Il fallait espérer que le sceau puisse être caché : Si l'objet devenait une arme et que le sceau était tâché de sang, celui-ci perdrait son pouvoir. Reprenant une feuille pour la troisième et dernière fois - Bon sang, il aurait du venir avec un bloc lui - ainsi que le coupe-papier en argent de Noah avec lequel il s'ouvrit un peu l'index. C'était rajouter sur ses frais que de tâcher le sol... Dessinant un sceau avec son propre sang -Un peu glauque ça - il dit d'une voix forte - Et donc encore une fois non discrète - "Kuchiyose no Jutsu".

Semblable à une petite explosion, le sceau sembla s'altérer un peu et il en sortit une épée de taille plus que respectable légèrement courbée, un Katana de Ji'an d'après mon expérience, d'une couleur rouge originale. Après m'être quasiment collé à la lame, je pus voir qu'à l'intérieur il semblait que des vaisseaux sanguins fonctionnaient, ajoutant à l'originalité de la lame. Épuisé sans pour autant être avachi, Jin demanda à Noah en le fixant dans les yeux ce qu'il en pensait. Franc, celui-ci lui répondit :

-Vous êtes engagé. Toute fois je vous demanderais évidemment de me donner le planning scolaire des étudiants, la formation que vous leur donnerez, les risques encourus et foule d'autres détails. Se levant et passant devant son bureau pour rejoindre le Maître des Sceaux, il ajouta, Bienvenue parmi nous, monsieur Aiyoma.


Revenir en haut Aller en bas
http://shouro-jidai.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'arrivée de Jin

Revenir en haut Aller en bas

L'arrivée de Jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shouro Jidai :: Province Nord d'Érin :: Jakarta :: Académie Amshford :: Bureau du directeur-