Shouro Jidai

L'époque des clochers
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Brume du matin, non lendemain...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Brume du matin, non lendemain... Mar 24 Juin - 15:31

"C'est ainsi que toi, étoile doré,
avait fini un si long voyage.
devant la porte ensoleillée,
c'étendait déjà l'alpage.

Plus rien ne t'arrêterait,
vers ton explosion inévitable,
comme quand on met le loup à l'étable,
tu éclaterais.

Dans cette dimension infinie qu'est l'espace, là est ta place."

"Bon bah la poésie, c'est pas pour moi." Il fallait tout le temps que je pense à voie haute ou chantonne quelque chose de bizarre. Le pire c'était quand on m'entendait. Je me prenais une de ces hontes. Jamais on ne me comprenait, moi et mon humour grotesque.
Entre temps, je marchais sans vraiment m’apercevoir d'où j'allais. Le paysage était de plus en plus sombre et la mousse de plus en plus épaisse. Quant à l'odeur humaine, elle n'était presque plus.
Me mettant derrière une buisson, j'enlevais mes habits et mon arc pour me changer en loup. là au moins personne n'était susceptible de me voir.

Ahh courir comme ça en pleine nature ! Que c'était bien ! L'air y était si doux et cette mousse, quelle tendresse !
Inutile de préciser à quel point j'ai couru. Jusqu'à ce que je m'aperçoive d'une chose fondamentale. Il n'y avait pas vraiment d'odeur animal dans ce coin là. Tout semblait si, figé. Comme si le temps avait marquait une pause l'hors d'un dîner aux chandelles avec la lune.

C'est là que je le vu. Une sorte de pont suspendu, valsant avec la brise. Mon loup ne voulait pas s'y aventurer mais mon humain...
Revenir en haut Aller en bas
Noah Amshford
Admin'
Admin'
avatar
Messages : 567
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Jakarta

Feuille de personnage
Âge: 52 ans.
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: Brume du matin, non lendemain... Mer 25 Juin - 1:14

C'était armé de la tête au pied que Noah se rendait au Passage Interdit pour une "petite escapade nocturne". Qu'avait-il donc en tête en se rendant là-bas, franchement ? Espérait-il découvrir un trésor fabuleux à la fin de ce chemin tortueux ? Tout du moins, il s'y rendait et au fur et à mesure que nous nous approchions, mes muscles se tétanisaient, près à réagir au moindre bruit suspect. À croire que même mort, un fantôme garde ses habitudes de vivant.

Un bandeau retenait les cheveux de jais du directeur fugueur tandis qu'un cigare ornait sa bouche. Habituellement, le combattant fumait la pipe mais celle-ci était un peu trop encombrante en combat, et un cigare se laissait plus facilement mâchouiller et mordre. Comme protection, Noah avait simplement revêtu un plastron de cuir noirci, discret et léger, ainsi qu'un pantalon de cuir mat que deux paires de lanières resserraient aux genoux et aux mollets. Chaussé de bottines couleurs d'encre, il était paré à la discrétion. Comme arme, l'homme avait prit soin de prendre ses deux poignards, un bien caché dans sa bottine de droite, l'autre simplement attachée à sa ceinture, reposant dans son fourreau. Les deux épées longues de Noah était bien harnachée dans son dos, formant un "X" menaçant. Tenant fermement son arbalète de poing de sa main droite, il avançait à moitié courbé dans les fourrés.

Le crépuscule était déjà passé depuis longtemps, laissant le froid mordant de la nuit prendre place. Un silence oppressant recouvrait l'atmosphère accompagné de ténèbres qui l'entouraient. Si Noah avait prit la peine d'y penser ou de s'arrêter, il aurait rapidement comprit et vu que ce noir qui l'entourait était plus malsain que d'habitude au fur et à mesure qu'il s'approchait du pont maudit. Alors qu'il s'en approchait de plus en plus, il distingua une silhouette massive d'un animal à quatre pattes courir le long du chemin. Furtivement, il accéléra le pas en armant son arbalète, se demandant ce que pouvait bien être l'animal. Une fois parvenu tout près, et être à portée de vue du pont, il pu constater qu'il faisait "face" à un lycan, l'animal s'avérant être un loup de taille plus grande que la moyenne.

Se faufilant discrètement à l'arrière de celui-ci, il dû vouloir faire une "blague" au fou, ne l'était-il pas aussi ?, qui voulait s'aventurer au delà du pont. Les mains sur les hanches, imposants et massif, il dit d'une voix à faire trembler une montagne :

-Qui êtes-vous pour oser venir ici et faire face à son terrible Gardien ?

Revenir en haut Aller en bas
http://shouro-jidai.forumgratuit.be
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Brume du matin, non lendemain... Mer 25 Juin - 17:33

Mon côté humain était plus qu’attiré par le pont tout miteux. Mais un tel dilemme me laissais pantoise… C’est alors qu’un homme, en tout cas il me semblait, dit d’une voie montagneuse et sérieuse :

-Qui êtes-vous pour oser venir ici et faire face à son terrible Gardien ?

Je sursautais des quatre pattes. J’eu tellement peur que ma métamorphose se dissipa. Je me retrouvais de dos et nu devant l’étranger. Face à une situation aussi troublante, je décidais de m’accroupir en douceur, mettre mes bras devant mes petits seins de guerrière et me tourner face à l’étranger sur la pointe des pieds. Quelle vue pathétique cela devait être. J’avais honte. Le sang me montait à la tête.

Devant l’étranger, retranchée sur moi-même, je levais la tête vers lui. Je le toisais. Ma fois, un bel homme, bien bronzé. Qui n’avait pas vraiment une odeur d’humain d’ailleurs. Mais je ne pouvais distinguer quoi, elle m’était inconnue.
Alors que mes cheveux noirs volaient au grès du vent glacial, l’homme me fixait bien sérieusement. Cela me glaça les veines quelques secondes. Surtout lorsque je repensais à ses mots : « terrible gardien »… Gardien de quoi d’ailleurs ? de ce truc tout miteux balançant même en l’absence de vent ? Sentant plus fort la mousse que le bois ?

C'est alors que les yeux pleins d'éclats et délicieusement envoûtant je lui demandais avec un semblant d'inquiétude :

- Si vous êtes le gardien, alors pourquoi n'avez-vous pas trouvé mes habits au lieu de rester là à regarder une jeune louve affamée transit de froid ?
Revenir en haut Aller en bas
Noah Amshford
Admin'
Admin'
avatar
Messages : 567
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Jakarta

Feuille de personnage
Âge: 52 ans.
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: Brume du matin, non lendemain... Lun 30 Juin - 18:53

Alors que Noah venait d'intercepter le lycanthrope en prétendant être le soi-disant gardien du pont en face d'eux, le loup sursauta de ses quatre pattes, prouvant ne pas être un simple loup. De toute manière, un animal sauvage normal ne se serait même pas approcher d'aussi près, l'air dégageant une atmosphère tendue et lourde.

D'ailleurs, cette pression et sa surprise firent dissiper sa transformation, laissant à Noah la vision d'une jeune femme dénudée qui s'accroupit sur le sol pour cacher, sûrement, ses attributs. Heureusement pour elle, le directeur avait quelqu'un d'autre en tête. Avisant le regard scrutateurs de Noah, la demoiselle rougit. Malgré sa situation désavantageuse, elle ne pouvait pourtant pas s'empêcher de toiser l'homme, qui en sourit.

La voix avec une once d'inquiétude contradictoire avec ses yeux pleins d'éclat, la demoiselle lui demanda pourquoi, dans le cas où il était vraiment le gardien, il n'avait pas prit ses vêtements pour les lui rendre, au lieu de rester là. Un sourire un peu sadique et moqueur se dessina sur le visage de Noah, me faisant parcourir un frisson glacé le long du dos.

Pourquoi devrais-je prendre un risque inutile ? Votre situation m'est plutôt avantageuse, vous ne trouvez pas ? J'ai tout le loisir de vous régler votre cas, il rit un peu avant de continuer, je vais donc vous poser cette question fatidique : Pour quelle raison voudriez-vous traverser le pont qui mène aux Terres Interdites ?

Les mains toujours sur les hanches dans une position impartiale, Noah semblait savourer cette ''petite blague''. Néanmoins, je remarqua une goutte de sueur couler le long de son cou. Derrière la jeune femme, ses vêtements venait d'être transporter en douceur par un sort de télékinésie.
Revenir en haut Aller en bas
http://shouro-jidai.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Brume du matin, non lendemain...

Revenir en haut Aller en bas

Brume du matin, non lendemain...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shouro Jidai :: Hors RP :: Archives :: RPs Abandonnés-