Shouro Jidai

L'époque des clochers
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Prise en plein vol. [PV : Cirth Lövnguard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Prise en plein vol. [PV : Cirth Lövnguard] Ven 8 Aoû - 21:48



Prise en plein vol.


Je fus réveillé par le son désagréable d'un moustique dans la nuit. Étant sous ma forme de chat, je lui ferais plus de mal qu'il ne pouvait m'en faire. En réalité, j'étais plus tiré d'une légère somnolence que du sommeil. Juste de quoi attendre patiemment que le temps passe. L'aube arriverait bientôt et il était temps d'agir. J'observais la place des fêtes du haut du toit d'un grand immeuble. La foule commençait à pointer le bout de son nez, dont quelques marchands. Je descendais sur un autre toit plus bas et sautait sur le bord du couvercle d'une poubelle avant de retrouver le sol et de me retransformer. Je n'avais heureusement pas fait de bruit et j'étais toujours aussi rapide pour me transformer.
J'époussetais rapidement mes vêtements, redonnait un peu d'ordre à mes cheveux et me dirigeait vers la place. Évidemment, cette fois je n'avais rien préparé. Je n'avais pas l'habitude de quitté Salix, faute de ne pas être assez riche. J'étais donc à Jakarta depuis peu et je ne connaissais pas assez la ville pour avoir pu préparer quoi que ce soit. J'allais juste... subtiliser ce qui me tomberait sous la main.
Un vent frais fit voler mes cheveux ce qui eut pour effet de me sortir de ma rêverie. Penser à mes vols c'était bien mais il fallait encore le faire. C'est pourquoi je me dirigeais vers la foule, discrète malgré tout le rose qui me caractérisait pour ne pas que l'on voit d'où je venais. Ce ne serait pas très bien vue, une jeune fille qui sort des ruelles, qui plus est sombre pour dissimuler les poubelles s'y trouvant. En même temps, je n'avais pas vraiment eut le choix. Ce n'est pas comme si j'avais eu le choix. Je n'allais sûrement pas attérir dans la foule et me transformer devant eux.
Arrête de rêvasser Kaéde, me dis une voix familière. C'était Midori, ma mère adoptive qui me parlait mentalement. Je me ressaisis immédiatemen, conservant un sourire enfantin pour tromper mon entourage. Les adultes me fixaient et me souriaient, pensant sûrement que j'étais une gamine qui était heureuse de venir acheter quelques friandises bons marchés. D'ailleurs, avec cet air là j'aurais très bien pu faire la manche mais c'était beaucoup moins amusant et je n'avais ni de quoi me dépenser, ni ma dose de danger.
Je m'arrêtais devant un stand de friandises et vis un homme qui emmenait son enfant vers le stand. Ils portaient tout deux des vêtements chic qui prouvait qu'ils étaient loin d'être pauvre. Ce qui me dérangeait c'était l'enfant. Ils mettaient toujours leur nez où il ne fallait pas et c'était fortement agaçant. Je remarquais que l'homme gardait sa bourse dans sa poche gauche et qu'il n'y faisait pas attention. C'était trop bête de se faire voler ainsi mais moi j'y voyais mon bénéfice. Je m'approchais d'eux et fit mine de chercher quelque chose ce qui attira leur attention. Leur curiosité piqué au vif, le père me questionna :


<Que cherchez-vous jeune fille?
-J'ai perdu ma bourse et je ne la retrouve pas.
>


J'espérais honnêtement que mon plan marche. S'il se mettait à chercher et qu'il s'agenouillait, la bourse tomberait et je n'avais cas dire que je venais de la retrouver. Je me sentais presque coupable de lui faire ça lorsqu'il se baissa pour essayer de retrouver ma bourse. Je dis bien presque car finalement, j'étais une habituée. J'observais l'enfant qui s'agenouillait près de son père... à sa droite. Magnifique! Tout ça se passait très bien. Ça me changeait pour une fois, j'avais toujours des pépins habituellement. Comme prévu la bourse tomba et j'émis un  cri de surprise. L'homme releva la tête et avec mon grand sourire je lui désignais la bourse, annonçant que je l'avais "retrouver". Il la prit et la scruta un moment avant de me la tendre avec un sourire. D'accord je me sentais un petit peu coupable de lui faire ça. Je le remerciais chaleureusement de me confier sa bourse. Ce que je ne précisai pas, bien évidemment.
Finalement, ça s'était déroulé beaucoup trop bien pour qu'il ne m'arrive rien. Je cherchais alentour et vit une jeune femme qui m'observait. Je poussais un juron et ma mère adoptive m'envoya une sorte d'onde pour me morigéner sur mon vocabulaire. Elle avait tout vue j'en étais sûre. Mon ventre grogna méchamment à l'idée que je perde cette bourse. J'avais vraiment trop faim pour l'abandonner! Il était hors de question qu'elle avertisse cet homme de mon sale coup. J'étais en sous poids depuis des années et j'avais faim! Là! Maintenant! Tout de suite!
Je m'approchais d'elle et attrapait son poignet en la tirant vers la ruelle non loin. Toujours avec un sourire enfantin, les gens n'avaient pas l'air de tiquer. Je la précipitais dans la ruelle tout en tenant fermement ma bourse. Je l'observais, en veillant à ce qu'elle ne puisse pas s'en aller et à ce que les ombres nous dissimulent bien. Je devais la convaincre de ne rien dire. J'avais encore toute la journée pour voler. Je demandai d'un voix neutre tandis que mon ventre grognait de plus belle :


<Qu'est-ce que je peux faire pour que tu... (Ma mère adoptive me signala que la politesse m'aiderait sûrement et je me rattrapais : ... vous ne disiez rien?>


© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas

Prise en plein vol. [PV : Cirth Lövnguard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shouro Jidai :: Hors RP :: Archives :: RPs Abandonnés-