Shouro Jidai

L'époque des clochers
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Ceci est un terrible malentendu... [Pv: Cirth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Noah Amshford
Admin'
Admin'
avatar
Messages : 567
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Jakarta

Feuille de personnage
Âge: 52 ans.
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Ceci est un terrible malentendu... [Pv: Cirth] Mer 27 Aoû - 16:01


Ceci est un terrible malentendu...


Jour béni du congé, le Dimanche était le jour le plus attendu de la part de Noah. Pouvoir partir de l'école [s]en laissant tout le travail en retard à sa secrétaire[/s] en tout quiétude, se la couler douce durant vingt-quatre heures beaucoup trop courte au goût du directeur, se [s]saouler sans vergogne[/s] servir un thé chaud en regardant par la fenêtre. Bref, aujourd'hui, c'était Dimanche. Dehors, une fine bruine commençaient à tomber, donnant une nouvelle atmosphère à la ville de Célèbes. Mais de cela, Noah n'en avait cure, son verre à la main, il sirotait tranquillement son café en regardant par la fenêtre, content d'être à l'abri. Ça lui avait prit du temps pour faire le chemin de l'Académie à cette auberge, mais cela avait valu la peine.

Imaginant la tête de l'harpie qu'on lui avait attribuée comme secrétaire à la découverte de son absence hebdomadaire, il ne put réprimer un léger sourire. À chaque fois, il filait en douce le Samedi quand sa journée était finie, et chaque Dimanche matin, sa secrétaire ne pouvait que constater que l'énorme pile de documents qui n'avaient fait qu'accumuler durant toute la semaine allait devoir être fait par elle seule. Après tout, c'était le seul jour de congé qui était attribué à tous, alors pourquoi n'en profitait-elle pas aussi ? Ce n'était pas des documents sans intérêt comme les plaintes des parents sur des maux qui n'existaient que dans leurs têtes ni même les inscriptions qui, toujours, étaient acceptées. Si par malheur sa secrétaire venait à en rejeter une, Noah finissait toujours par la retrouver et approuver, alors...

Songeant qu'en plus, le lendemain, une bonne partie serait à refaire, il soupira. C'était parfois plus éreintant de remplir des papiers que d'affronter un adversaire sur un champ de bataille. Le pire, lui sembla-t-il, restait les calculs et tout ce qui était chiffres, comme la trésorerie. Il fallait calculer, par exemple, que si x élèves en moyenne allait à la cafétéria chaque jour, il fallait soustraire le nombre z de ceux qui étaient allergiques au plat du jour, multiplier le chiffre y obtenu par le coût du plat choisit, c'est-à-dire le chiffre w, pour ensuite ajouter les surplus potentiels, etc, etc... C'était à s'arracher les cheveux parfois, surtout pour la vérification des allergies. Il y avait beau y avoir un registre, il fallait tout de même vérifier presque quotidiennement avec les nouveaux élèves qui arrivaient de temps à autres et ne figuraient encore sur la liste ou encore avec certaines races qui ne mangeaient pas de viandes, ou presque que de la viande.

Finissant sa tasse d'une traite, il dégusta un peu plus la pâtisserie qu'il avait soigneusement choisit dans le menu. Parce qu'en plus, elle voulait lui faire suivre un régime en prétextant qu'à force de dormir et de manger, il avait encore prit du poids. Cette secrétaire lui tapait sur les nerfs... Mais le Ministère avait été strict : "Non Noah, nous ne vous proposerons pas une douzième secrétaire. Nous ne sommes qu'au mois de Novembre !". Ce n'était pas -entièrement- sa faute, si elles ne comprenaient pas qu'il était humain, au fond.. Enfin, en quelques sortes. Il avait aussi droit au repos, d'après lui. J'aurai plutôt appeler ça des vacances permanentes.

Se relevant, Noah s'enveloppa de son manteau noir, recouvrant son veston gris et sa chemise blanche. Après avoir vérifié qu'il avait bien payé l'addition, il recouvrit sa tête de son chapeau à chevrons pour se retourner d'un geste rapide et... Heurter la serveuse. Bon, heurter, cela n'aurait gâcher que la soupe, en vérité. Il lui était plutôt... Tomber dessus, les faisant se retrouver tout deux l'un sur l'autre étaler sur le sol. Voulant se relever rapidement, Noah appuya sur sa veste de sa main pour s'aider à se remettre debout, mais prit dans son élan et subitement stopper par le vêtement retenu au sol de sa propre faute... Cela ne fit qu'aggraver les choses, Noah retombant à nouveau sur la jeune femme.

Effectuant, cette fois-ci, un roulé-boulé sur le côté pour éviter d'à nouveau tomber sur la demoiselle, il parvint finalement à se remettre debout. Bredouillant des excuses, il tendit la main à la serveuse pour l'aider à la relever, ne pouvant que constater que les diverses boissons que transportaient la jeune femme avait ruiné leurs vêtements à tout deux.

-Mes plus plates excuses, mademoiselle, je suis vraiment navré... Comment pourrais-je vous aider, de quelque manière que se soit ?

Toute fois, la serveuse ne semblait vraiment pas ravie... Et ne semblait pas prête à lui prendre la main pour se relever. Elle devait vraiment m'en vouloir semblait penser Noah.

Revenir en haut Aller en bas
http://shouro-jidai.forumgratuit.be

Ceci est un terrible malentendu... [Pv: Cirth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shouro Jidai :: Hors RP :: Archives :: RPs Abandonnés-