Shouro Jidai

L'époque des clochers
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

C'est quoi ce machin ? [PV Jin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sally Funesti Lamina
Loveuse
Loveuse
avatar
Messages : 285
Date d'inscription : 16/09/2013
Localisation : Près de la Mer

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: C'est quoi ce machin ? [PV Jin] Dim 11 Jan - 2:27

Ce n'était pas du tout ce à quoi elle s'attendait. Cette couleur... Cette forme... Ces pierres... Non. Quand elle était venue chercher une coffre au trésor, elle s'attendait  trouver... et bien... un coffre au trésor. Vous savez, ces boîtes de bois brunes avec un couvercle bombé, une serrure doré et rempli de merveilles? Et bien, ce n'était pas ce qu'elle avait sous les yeux. Et elle avait eu de la chance de le trouver. Parce qu'il était fichtrement bien caché. Surtout dans cet endroit mal éclairé. Sally avait eu de la chance de trouver cette unique chandelle encore intacte pour l'éclairer un tant soit peu. Sally ne traînait presque jamais de torches sur elle, car ça ne lui était généralement pas utile. Il fallait dire qu'elle n'avait pas prévu arriver à la nuit tombée. Elle avait vraiment sous-estimé le temps que ça lui prendrait pour se rendre là. Bon, il était certain qu'un coffre au trésor ne se trouvait pas à deux pâtés de maison, mais quand même. C'était très loin. Lorsqu'on lui avait expliqué comment trouver la vieille cabane, on lui avait parlé de quelques heures. Pas de plusieurs heures. Mais bon, c'était comme ça. Elle était maintenant arrivée et avait trouvé ce fichu trésor. À quoi bon se plaindre ?  Oui, enfin, en espérant qu'elle ait vraiment trouvé le trésor, hein. Mais il n'y avait rien d'autre. En tout cas, rien d'autre ne pouvait se faire passer pour un coffre au trésor. Sally avait fouillé de fond en comble la cabane abandonnée. Elle n'avait rien trouvé, sauf la chandelle qui ne lui était alors pas tellement utile avec le soleil de fin d'après-midi. C'était par chance et hasard qu'elle avait poussé un meuble qui cachait une trappe. Elle était restée un peu étonnée de ne pas l'avoir vu avant surtout après avoir chercher partout, mais elle ne s'attarda pas et l'ouvrit tout de suite pour découvrir une échelle qui descendait dans le fond de ce qui ne ressemblait pas vraiment à un sous sol. Oh, le plaisir de descendre dans un trou noir... Des bribes d'histoire lui revint en tête de la veille.

Elle était à table avec trois buveurs, buveuses et ils discutaient de la pluie et du beau temps lorsque l'une des personnes avait mentionné un coffre maudit. Bien entendu, Sally avait tout de suite été intrigué et avait fait bifurqué la conversation sur ce soi-disant coffre maudit. Bon, l'histoire n'était pas très clair. Ils n'arrêtaient pas de se contredire et puis, pour être honnête, ça manquait de logique. Un poisson possédé? Un héritage d'une valkyrie? Un autre coffre? Un fantôme de vieux pêcheur? Sérieusement? … Mais quand même. Dans toutes les versions de l'histoire revenait à une malédiction lancé sur ce coffre. Mais laquelle? M'enfin, pour apaiser sa curiosité et sa soif d'aventure, Sally s'était dit : Pourquoi pas? Elle avait dû en chercher des coffres, des trésors et en entendre des histoires de ce genre. Et ce n'était pas une petite malédiction qui lui ferais peur au point de l'empêcher de découvrir ce qui se cachait derrière tout ça. Après tout, ces histoires partaient bien de quelque part, non?  Elle avait donc demandé à ces gens plus d'information pour trouver ce trésors. Riant et la traitant de cinglé, ils lui dirent tout de même tout ce qu'ils savaient d'utile. C'était comme ça que le matin même elle était partie à la recherche de ce qui n'existait peut-être pas. Mais en trouvant la cabane, elle avait gagné un peu d'espoir.

Voilà donc ce qui l'avait mené au milieu de pierres et poussières dans le fond de cette grotte servant de cave à chercher un coffre qu'elle n'avait jamais vu à l'aide d'une unique chandelle. Elle l'avait finalement trouvé derrière deux roches et directement collé au mur. Vive la persévérance. Et même si cette chose ne ressemblait pas à coffre, c'était la seule chose qu'elle avait pu trouver dans tout l'endroit. Elle ramassa donc le coffre qui avait la grosseur d'un boulet de canon et quitta la cabane. Et non, elle n'allait pas l'ouvrir maintenant. Il était assez facile à traîner pour qu'elle n'ait pas à le laisser là, alors... Elle voulait aussi rentrer le plus vite possible et espérait que le retour serait plus rapide que l'allée. Le chemin lui parut un peu plus rapide, mais c'était aussi peut-être simplement son imagination. M'enfin, elle n'allait pas s'en plaindre non plus.

En arrivant à l'auberge où elle avait la chance de séjourner (oui, elle avait à nouveau de l'argent pour se le permettre), elle alla directement à sa chambre sans accorder la moindre attention aux regards curieux qui se posaient sur elle et le machin qu'elle traînait. En rentrant dans sa chambre, elle posa le coffre et se laissa tomber sur le lit confortable de cette petite auberge charmante pour l'observer. Elle aurait bien voulu l'ouvrir tout de suite, mais la fatigue commençait à se faire sentir. Ses yeux lourds se fermaient tout seuls et elle s'endormit sans même en avoir conscience.

En début d'après-midi, Sally se réveilla lentement avec les odeurs alléchantes s'échappant de la cuisine. Son ventre réclamait  nourriture fortement, n'ayant clairement pas apprécier le jeûne de la veille au soir. Sally se leva donc, un peu perdue dans le temps après sa nuit blanche, pour aller se chercher un petit quelque chose. Elle revint avec un potage à la citrouille, trois tranches de pains, du fromage et une pomme. Tout en grignotant son repas, Sally avait les yeux fixés sur le coffre posé devant elle sur le bureau. Elle attendit cependant d'avoir terminer sa soupe pour le toucher. Elle se contentait pour l'instant d'observer la forme étrange du petit coffre et les pierres rondes et bleutés incrustés sur le devant. Enfin, sur ce qu'elle pensait être le devant. Sa couleur or attirait beaucoup les regards et le distinguait de tout autre coffre de bois. Une fois qu'elle eut vidé son bol, elle le poussa sur le côté et  tira le coffre doré vers elle. Elle continua de l'observer pour visualiser une façon de l'ouvrir. Puis, ne pouvant plus attendre, elle essaya d'ouvrir ce qui ressemblait à un couvercle, étant plus relevé et plus ou moins rond. Elle tira vers le haut, puis tenta de pousser sur le couvercle. Sans grand succès. Rien n'avait bougé. Sally tourna donc le coffre dans un autre sens puis encore dans un autre sans jamais que le coffre ne décide à ouvrir. Elle tenta même d'utiliser couteau, aiguille et pince sans plus de résultat. Un peu énervée, Sally donna un coup sur la chose servant de coffre, mais elle n'en retira qu'une désagréable douleur  la  main. Agacée, Sally abandonna ses essais vains et se laisser tomber de tout son long sur son lit pour regarder le plafond. Elle laissa le fil de ses pensées défilées et ce fut là que ça lui vint en tête. Si elle n'était pas capable de le faire par tout moyen normal, il lui fallait un moyen qui ne l'était pas! Elle pensa alors à Jin. Avec tous ses trucs de sceaux incompréhensible, mais quand même puissant, il devait sûrement connaître un moyen pour ouvrir un petit coffre.

Ayant retrouvé sa bonne humeur (parce que abandonner l'idée de découvrir se que cachait le coffre l'avait énervée), Sally se leva pour prendre une douche rapide et changer ses vêtements sale de sa petite aventure. Elle enfila pantalon, botte et camisole avant de recouvrir ses épaules de sa fidèles vestes. Bien entendu, elle n'oublia pas ses épées courtes et ses couteaux qu'elle cachait magiquement un peu partout. Puis, une fois propre et prête, elle quitta l'auberge, coffre sous la main pour se diriger d'un pas impatient vers l'académie. Elle espéra simplement que Jin ne serait pas trop occupé.

Bon... L'académie était grande. Très grande. Sally réalisa que trouver une personne là-dedans relèverait d'un exploit. Elle abandonna donc l'idée de chercher toute seule et se résolut à demander à la secrétaire où elle pourrait trouver Jin. La secrétaire la jaugeait du regard sans vraiment lui faire confiance. Mais bon, Sally s'en fichait un peu. Ce n'était que la secrétaire de l'académie après tout. C'est sûr qu'avec ses couteaux, son  petit coffre sous le bras et son air excité, elle pouvait avoir l'air d'une fouteuse de trouble. La secrétaire finit tout de même pas acquiescer à sa demande en lui indiquant où trouver le professeur. Elle se dirigea donc joyeusement vers l'endroit et se retrouva devant une porte fermée. C'était bien celle qu'on lui avait indiqué, elle avait revérifier pour être certaine. Elle cogna donc trois petits coups à la porte et attendit qu'on vienne lui ouvrir. Dès que la porte commença à s'ouvrir, elle ne puis s'empêcher d'ouvrir la bouche.

- Jin? C'est Sally! Tu te rappelles de moi, j'espère? (Un petit rire s'échappa de ses lèvres) Je suis venue te demander de l'aide. Tu n'es pas trop occupé? Parce que j'ai un joli coffre ici qui n'attends que nous pour s'ouvrir?

Avec un sourire, Sally souleva le coffre devant ses yeux pour le montrer à l'homme. Si Jin ne s'intéressait pas aux trésors, le coffre aurait le mérite d'attirer son attention par son étrangeté, non? Sally rabaissa ensuite le coffre sans que le sourire n'ait quitté ses lèvres. Elle était vraiment trop contente de l'avoir trouver. Elle ne pouvait que s'imaginer en train d'ouvrir le coffre. Elle souhaitait tout de même que Jin soit intrigué par le coffre lui aussi. Ce serait beaucoup bien plus amusant, non? Elle reprit donc sans lui laisser le temps de placer un mot pour tout de suite lui expliquer la façon dont elle l'avait trouvé tout en essayant de lui raconter vaguement et de façon flou la légende entourant ce coffre. Elle continua ensuite :

- J'ai vraiment essayer tous les moyens normales. Enfin, les moyens normales de pirate disons. Mais rien n'a fonctionne. Je n'ai même fait une seule égratignures à ce machin. Ouin... J'espère que c'est vraiment un coffre. Mais on peut découvrir ça ensemble, non? Si ça te dit, bien entendu! Alors, partant?

Un petit clin d’œil accompagna sa dernière question, comme si elle y ajoutait une petite note de défi. Elle serait quand même très déçu qu'il ne soit pas du tout intéresser et qu'il la renvoie. Tout de même! Un coffre bizarre accompagner d'une légende encore plus étrange. Qui ne serait pas tenter d'en apprendre davantage? En tout cas, pas Sally!
[Hors-Rp: Le voilà ! Je voulais le poster hier, mais... imprévus x) M'enfin ! L'important, c'est qu'il soit là, non ? ;] Et aussi, Je sais qu'il est un peu long, mais c'est parce que c'est le premier. Je voulais mettre en place la découverte du coffre. Les prochains seront plus court ! Et Je me relis demain, désolée >.<]


Dernière édition par Sally Funesti Lamina le Ven 10 Fév - 1:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jin Aoyama
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 30
Localisation : DANS TON C...cartable ?

Feuille de personnage
Âge: 27 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: C'est quoi ce machin ? [PV Jin] Dim 11 Jan - 17:06

La journée de Jin avais commencée comme toutes les autres. Il s'était levé, avais déjeuné, puis était partit pour sa journée de cours avec plusieurs classes successives. La plupart de ses élèves avais un potentiel magique, c'était indéniable, mais deux choses le désolai. La premiére c'était leur fougue, leur impatience. Ils voulais tous devenir des mages puissants le plus rapidement possible, et surtout, ils voulaient évités de lire las ouvrages, pourtant formateurs, que Jin le conseillais. La seconde chose était leurs inaptitude à comprendre comment fonctionnais les sceaux.Ce n’était qu'une équation magique, mais pour les comprendre, il fallais lire, et pas dormir en cours et dragué ses camarades.

Il se sentais un peu exaspéré à la fin des cours. Un des élèves avais scellé sa main avec une table, alors que la sceaux sur lequel ils travaillais devais rendre un objet plus léger... et Jin se demandais encore comment il avais fait. Il avais fait un saut à la bibliothèque pour récupéré un livre pour continué ses recherches, puis était rentré dans son appartement. Il avais à peine commencé à lire "La circulation énergétique terrestre en relation avec l'ouverture des Portes" que quelqu'un toqua à sa porte. Il se leva en soupirant et ouvrit. Il avais à peine entrebaillé la porte qu'une voix familiére lui parvint.


Sally a écrit:
"Jin? C'est Sally! Tu te rappelles de moi, j'espère? Je suis venue te demander de l'aide. Tu n'es pas trop occupé? Parce que j'ai un joli coffre ici qui n'attends que nous pour s'ouvrir?"

La pirate leva un objet doré et sphérique devant lui. C'était un coffre ça ? Jin allais lui dire que ça ne l’intéressai pas lorsqu'elle ajouta:

Sally a écrit:
"J'ai vraiment essayer tous les moyens normales. Enfin, les moyens normales de pirate disons. Mais rien n'a fonctionne. Je n'ai même fait une seule égratignures à ce machin. Ouin... J'espère que c'est vraiment un coffre. Mais on peut découvrir ça ensemble, non? Si ça te dit, bien entendu! Alors, partant?"

Il y avais une note de défi dans sa voix. Jin aurait put passé outre, mais ce "coffre" résistait à quelqu'un qui savait normalement ouvrir tout type de serrures. Il s'écarta de la porte et dit:

"Bon d'accord, je vais t'aider. Vas y, entre."

L'appartement de Jin était bien tenu. Il lui indiqua un canapé, et lui:

"Pose l'objet sur la table, je vais faire du thé...tu en veux ?"

Sans même attendre la réponse, Jin Partit dans la cuisine, puis revint. Il tenait un petit couteau avec lequel il s'entailla le doigt, puis dessina un sceaux sur le "coffre". Il expliqua son geste à Sally:
"Ce sceaux est destiné à ouvrir les serrure, ou a les fermés. Normalement, ça fonctionne aussi sur les verrous magiques..."

Jin mit sa main sur le sceaux qu'il venait de tracer, et... Jin fut éjecte en arrière dans un grand flash rouge. Il se releva instantanément en secouant sa mains droite en jurant. Une fois calmé, il se tourna vers Sally d'un aire sérieux et un peut énervé:

"Mais qu'es que c'est que ce truc ?! Ça à eu un mécanisme de défense quand j'ai agit sur le sceaux...et j'ai sentit quelque chose en dessous...Ou et comment à tu trouvé ça ?!
Revenir en haut Aller en bas
Sally Funesti Lamina
Loveuse
Loveuse
avatar
Messages : 285
Date d'inscription : 16/09/2013
Localisation : Près de la Mer

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: C'est quoi ce machin ? [PV Jin] Jeu 15 Jan - 18:01

Oh non... Mince ! Elle le vit tout de suite dans son visage que ça ne l'intéressait pas. Vraiment... Elle n'avait pas de chance aujourd'hui. Elle n'avait aucune chance d'ouvrir ce machin toute seule. Il lui fallait absolument l'aide de quelqu'un puisque ces moyens habituels ne marchaient pas. Elle avait besoin de quelqu'un de... magique, disons. Et elle n'avait, bien entendu, pas la moindre intention de laisser faire ce coffre. Elle s'était beaucoup trop impliquée. Elle était beaucoup trop intriguée. Elle ne pouvait pas abandonner maintenant. Elle ne le voulait absolument pas. C'était hors de question. Pas même envisageable dans la tête de la pirate. Elle restait donc planter là, ne sachant trop si elle devait argumenter ou simplement partir chercher ailleurs... Elle venait tout juste de terminer de parler et espérait maintenant un signe de sa part. Un tout petit «oui»...  

Puis, dès qu'elle le vit s'écarter de la porte pour la laisser entrer, une lueur d'espoir illumina son regard. Il lui dit alors la phrase qu'elle voulait entendre : «Bon d'accord, je vais t'aider.» Super ! Gagné ! Sally avait envie de lancer le point en l'air en signe de victoire en criant un gigantesque «Yes !» qui renfermerait tout son bonheur de ce moment précis. Mais un peu de tenu. Voyons ! Elle n'allait pas rendre sa visite encore plus dérangeante qu'elle ne l'était déjà ! Parce qu'il était certain, à le voir, qu'il n'attendait pas de visite aujourd'hui. Oh, elle ne voulait pas dire par là qu'il n'était pas présentable, mais simplement qu'il n'avait pas l'air de vouloir s'amuser à faire n'importe quoi. Comme ouvrir un coffre avec une pirate. M'enfin... Il n'avait jamais vraiment l'air de vouloir faire n'importe quoi comme Sally, après mûre réflexion... Mais il fallait dire que Sally faisait un peu trop n'importe quoi. Comme partir à la recherche d'un trésor maudit et se promener un peu partout avec le-dit coffre. C'était peut-être elle qui était bizarre en fait... Et bien ! La vie de pirate, c'était pour elle ! Mais bon, revenons à nos moutons.  

Lorsqu'il l'invita à entrer, elle n'hésita pas une seconde avant de poser le pied dans l'appartement de l'homme. C'était un bel endroit, mais Sally ne s'y attarda pas, ayant d'autres préoccupations beaucoup plus présente en tête. Coffre. Mais bon, ce n'était pas comme si elle ne pensait qu'à ça depuis la veille. Ou peut-être que si... Il fallait dire qu'une fois la curiosité de la pirate attardée quelque part, il était assez difficile de la faire décrocher avec qu'elle ne soit complètement satisfaite des réponses obtenues. Surtout, particulièrement, lorsque ça concernait un coffre qui ne s'ouvrait pas...
 
Une fois dans l'appartement, Sally s'assit sur le canapé que lui indiquait Jin. Elle posa le coffre sur la table devant elle et attendit que quelque chose se passe. Jin ne tarda pas à demander si elle voulait du thé. Elle ouvrit la bouche pour exprimer son envie d'en avoir, mais elle n'eut pas le temps de produire un son que Jin avait fui vers la cuisine. Bon. Elle en déduisit qu'il lui ramènerait du thé. Avec un peu de chance... Elle pourrait aussi se lever pour aller s'assurer qu'elle y avait aussi droit. Mais avant même de se décider à faire quelque chose, Jin était réapparu. Avec un couteau dans la main. Un couteau ? Oh, un vague souvenir s'implanta dans l'esprit de Sally. Il l'utilisait pour faire des sceaux, n'est-ce pas ? Mais elle ne se rappelait plus du tout comment. Elle n'avait jamais compris grand-chose aux sceaux non plus. En le voyant faire, elle comprit pourquoi elle trouvait que c'était quelque chose d'étrange. Il s'entaillait le doigt pour utiliser son sang. Mais pourquoi ? Pourquoi son propre sang ? Elle se dit alors qu'elle devrait lui demander dès qu'elle en aurait la possibilité. Mais pour l'instant, elle était trop occupée à l'écouter. Elle n'allait pas lui couper la parole quand même. Surtout qu'il lui expliquait ce qu'il faisait. Elle regardait et écoutait attentivement. Alors, c'était pour ouvrir ou fermer un coffre, ce sceau. D'accord. Jusqu'à maintenant, elle suivait assez bien le principe. Enfin... Aussi bien que Sally le pouvait. Elle hochait vigoureusement la tête à ce qu'il disait. Il posa alors la main sur le coffre pour probablement activer le sceau, se disait la pirate et... Il fut éjecter à l'autre bout de la pièce. Sally avait bondi sur ses pieds et regardait Jin avec de grands yeux. En le voyant se relever en secouant la main et en poussant quelques jurons, Sally en déduisit que ce n'était pas supposé se passer comme ça...  

Un moment de silence s'installa alors couper par moment par les jurons de Jin. Sally n'osait ni bouger, ni parler. Elle se sentait un peu mal maintenant d'avoir emmené ce coffre ici... C'était un peu, beaucoup de sa faute ce qui était arrivé. Lorsque Jin se fut calmé, il la regarda sérieusement et lui demanda des explications. Sally hocha la tête, toujours un peu mal à l'aise. Elle lui demanda de s'approcher en sortant une feuille qui lui avait servi de carte pour trouver ce coffre qui était peut-être véritablement maudit... Elle s'assit de nouveau sur le canapé. Elle poussa le coffre doucement et puis posa la carte sur la table.

- Jin... Je suis désolée. Je ne pensais pas que... et bien, que ce coffre pouvait réellement être maudit... Bon, je t'explique. J'ai appris l'existence de ce coffre à une taverne de la ville basse. Il y avait plusieurs légendes différentes entourant ce coffre et je ne pourrais pas te les répéter tellement elles n'avaient aucune sens. Mais chacun s'entendait pour dire qu'il y avait une malédiction sur ce coffre. Qu'il ne fallait pas l'ouvrir. Qu'il était caché et c'était très bien comme ça. Bon, ça m'a intrigué. Je me demandais ce que c'était vraiment. Je ne prenais pas la malédiction au sérieux alors ils m'ont indiquée où le trouver. Regarde, ici.  

Elle lui pointa le point de départ qui était la taverne et lui montra l'emplacement de la ville basse sur cette carte improvisée. Elle lui expliqua ensuite qu'elle avait dû suivre la route quittant la ville pendant au moins trois lieux avant d'arriver devant une forêt. Elle lui montra, au loin, les montagnes dessinées grossièrement. Il fallait marcher droit vers les montagnes en traversant la forêt. Ce fut assez facile, mais très long. En arrivant à la montagne qui s'élançait comme un pic vers le ciel, il fallait la contourner jusqu'à apercevoir une petite cabane de bois en ruine. C'était là qu'était caché le coffre. Elle lui expliqua qu'elle n'avait rien trouver dans la maison, mais plutôt dans une grotte servant de cave sous la cabane.
 
- Enfin, comme je te l'ai dit plus tôt, j'espère que c'est vraiment un coffre. J'aurais peut-être dû laisser cette chose là-bas, mais je ne pouvais tout simplement pas. J'étais trop curieuse. Peut-être... Peut-être qu'on pourrait trouver quelque chose là-bas. Oh... mais c'est très loin. C'est quand même nulle. Je voulais vraiment savoir ce qui se cachait derrière tout ça... Mais ça l'air un peu dangereux, non ? …

Sally s'était accoté la tête dans la main tout en parlant. Elle n'avait pas envie de tout lâcher comme ça, mais quoi faire maintenant ? Jin n'était pas plus capable qu'elle d'ouvrir ce coffre. Et ce flash rouge n'inspirait rien de bon à Sally. Elle fixa son regard sur le coffre doré. Elle réfléchit un  moment... Et puis, au diable, le danger. Depuis quand est-ce qu'elle s'en souciait ? Elle irait au bout de cette histoire. Qu'importe ! Elle se releva avec un regard déterminé.

- C'est décidé. Je ne laisserai pas les choses comme ça. Pas question. Je vais trouver ce que c'est que ce machin et je vais trouver comment l'ouvrir aussi. Pas question que je le laisse là sans rien faire. Ce serait indigne d'un pirate !

Un petit rire s'échappa de ses lèvres et elle attrapa le coffre dans ses mains pour le lever. En attrapant le coffre, elle sentit quelque chose d'étrange se passer à l'intérieur du coffre. Mais ce ne fut qu'une impression. Elle n'avait aucune certitude, mais il lui semblait que le coffre... réagissait à ce qui se passait. Tout à l'heure, c'était encore un coffre bien normal, et tout à coup, il semblait... avoir eu conscience du sceau. Disons ça comme ça. Parce que c'était déjà assez bizarre alors essayer d'expliquer les choses clairement semblaient impossible.

- Jin... Je pense que... Et bien, le coffre... il a l'air... vivant... Ou bien, c'est quelque chose à l'intérieur. Comme Tu as dit. Parce que là... c'est franchement bizarre. Il... Je ne sais pas. Mais ce n'est pas des bijoux qui sont caché là-dedans....

C'était bizarre pour un coffre. Et même si c'était quelque chose à l'intérieur, c'était aussi bizarre. Parce que ça devait faire longtemps que ce coffre était cachée. Alors qu'est-ce qui pouvait encore être vivant après avoir été enfermé si longtemps dans une grotte ? ... Et elle ne savait pas si ce pouvait aussi être une réaction du coffre au sceau de Jin. C'était tout simplement... quelque chose de bizarre. Sourcils froncés, Sally lâcha l'objet et croisa ses bras sur sa poitrine en se levant. Elle se tourna vers Jin. Elle était peut-être folle aussi. Mais... Jin aussi avait dit sentir quelque chose. Ils ne pouvaient pas être tous les deux en train de délirer, n'est-ce pas ? À moins que ce soit vraiment ce coffre... Il ne pouvait tout de même pas... faire des trucs bizarre lui-même ? Tout seul ? Comme... comme quelque chose de vivant ?  

- ... Qu'est-ce qu'on fait avec ça ?

Ce coffre posait un peu trop de problème. Sally ne savait plus trop quoi penser maintenant. Continuer ? Définitivement. Mais en faisant très attention... Il ne fallait pas non plus se laisser avoir par elle-ne-savait-quelle-malédiction. S'il y en avait vraiment une. Mais il devait bien y avoir une quelque chose derrière tout ça. Et en faisant bien attention, peut-être qu'ils pourraient découvrir quoi sans non plus se mettre en danger ? Mais avant tout, elle voulait savoir si Jin marchait toujours. Seule, ce serait beaucoup plus dangereux, mais surtout, beaucoup moins marant.
Revenir en haut Aller en bas
Jin Aoyama
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 30
Localisation : DANS TON C...cartable ?

Feuille de personnage
Âge: 27 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: C'est quoi ce machin ? [PV Jin] Mar 27 Jan - 18:26

La main encore engourdie, Jin écouta la pirate lui expliqué ou et comment elle avait récupéré ce coffre, à l'aide d'une carte improvisée. Il tiqua un peu quand elle prononça le mot "malédiction", mais la laissa finir son explication. Elle n'avais pas eu de problème majeur pour trouvé l'objet, ormis la distance ou il avait été caché. A la fin de l'exposé, alors qu"elle lui demanda ce qu'ils devais en faire, Jin soupira.

"Si ça ne tenais qu'a moi, j’enterrerais ce truc au fond d'un gouffre, garder par des sceaux de protections... mais comme tu as évoquée une possible malédiction...je suppose que nous somme atteint tous les deux. Toi par exposition prolongée, et moi à cause de ma tentative d'ouverture magique...Je suis d'avis de trouvé le moyen de l'ouvrir...ou du moins arrivé à savoir ce qu'il renferme."

Jin ferma les yeux et soupira en se pinçant l’arête du nez. Il se remémora le moment ou il avait agit sur le sceau. Il avait bien sentit la magie activé l'équation, mais pour une raison ou une autre, le sort avait été dénaturé, et la magie l'avait repoussé... C'était comme....

Jin ouvrit les yeux, et se précipita à sa bibliothèque, sans prêté attention à la jeune fille. Il savait ou il avait lu ça. C'était par là, dans ce traité ci... Non, dans celui là ! Il retourna tous ces livres et rouleau de parchemin, puis eu un sourire de triomphe lorsque ses yeux passée sur un petit teste accompagné d'un dessin. Il lu à voix haute:

"Dans les temps ancien, là ou la magie sauvage faisais encore son œuvre, les équation des sceaux n'avais pas encore été mise au point, et les gardien de l’équilibre utilisait des artefacts magique d'une puissance incommensurable pour enfermé les Fléaux. Ces objet n’activais grâce au sang de leurs détenteur, ce qui empêchais leurs ouvertures non permise. Parfois des malédiction était lancé sur ces récipient, comme mesure de protections contre les éventuels personnes mal intentionnée. Mais en réalité, la véritable malédiction était contenue dans l'artefact lui même."

Jin montra l'illustration à Sally: un objet rond, qui s’ouvrait comme une boite. Il repris la parole:


"Je crois que m’amener cet artefact n'était pas la meilleur des idées. Mon sang l'a réactivé....et ma magie à réveillé ce qui se trouve à l’intérieur...Par contre on sais au moins qu'il y a moins de chance que l'on soit maudit, et que seul son possesseur originel, ou un de ses descendant peut l'ouvrir...ou le rescellé. Par contre, je pense que ça risque d’être compliqué à trouvé une tel personne..."

Jin s'assit à coté de Sally, inspira profondément, puis soupira. Il la fixa dans les yeux.

"Les gardien de l’équilibre... je sais ou on peut trouvé leurs registres...mais ça va être presque impossible... Ils sont...dans la bibliothèque de la résidence Aoyama...la demeure de ma famille. Et si tu veut tout savoir...on est pas en bon terme...tellement pas qu'ils ont mis un contrat sur ma tête, et que si nous nous aventurons là bas, nous allons directement chez les créateur des équation de sceaux...un palais entier, remplit de mage guerrier, et extrêmement possessif en ce qui concernent leurs biens...J’espère que tu aime vraiment l’aventure et tous ses inconvénients, parce que je ne voit pas d'autre moyen pour retrouvé le descendant du propriétaire de ce coffre..."
Revenir en haut Aller en bas
Sally Funesti Lamina
Loveuse
Loveuse
avatar
Messages : 285
Date d'inscription : 16/09/2013
Localisation : Près de la Mer

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: C'est quoi ce machin ? [PV Jin] Mar 3 Fév - 1:39

Ouf… Sally savait qu’il n’aimait pas trop cette histoire et ce soupir le faisait comprendre une fois de plus. Elle se sentait désolée de l’y avoir embarqué comme ça… Surtout que maintenant, il y était un peu coincé avec elle. Il aurait pu seulement la mettre dehors, mais avec la «malédiction» qui les affectaient surement tous les deux, c’était surement mieux d’en apprendre davantage. Même s’ils n’avaient pas la certitude qu’il y en avait une, il était mieux de ne rien prendre à la légère. Tout de même, Sally préférait aussi garder la possibilité qu’elle n’existait pas cette malédiction. Ce serait vraiment moche d’être atteint d’une malédiction à cause d’un petit coffre rond et impossible à ouvrir…

Sally qui fixait le coffre leva le regard vers Jin pour l’écouter répondre à sa question. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu’elle l’entendit donner son avis. C’était qu’il n’était pas très curieux comparé à une autre. Ça l’amusait un peu, mais son sourire n’était que de passage. Elle reprit un peu de sérieux alors que Jin continuait. Il abordait la malédiction qui devait les toucher pour différentes raisons. Elle parce qu’elle trainait le coffre partout avec elle depuis au moins une journée complète et lui à cause de Sally qui lui avait demandé de l’ouvrir avec un sceau, ce qui avait étrangement fait réagir le coffre. Mais ! Il était d’accord pour trouver comment l’ouvrir. C’était parfait alors ! À deux, ça irait vraiment mieux. Sally en était certaine. Et puis, elle était tellement curieuse notre pirate qu’il était rassurant de savoir qu’il y aurait quelqu’un de plus rationnel avec elle. Bon, il ne fallait pas comprendre ces paroles de travers. Sally était une femme très intelligente et qui faisait attention avant d’agir (généralement, disons), mais la curiosité était un vilain défaut qui pouvait vous mettre dans des situations assez… délicates. Alors, il était bien qu’elle ne soit pas toute seule.

Un petit moment passa pendant lequel Sally attendait. Attendre quoi ? Et bien, peut-être une idée de Jin. Il avait l’air de réfléchir alors elle ne voulait pas couper le fil de ses pensées. De son côté aussi elle réfléchissait. Ils étaient un peu coincés en ce moment. Ne sachant pas par où commencer. Et puis… Woh ! Minute !  Sally, surprise, vit Jin se lever pour accourir à sa bibliothèque où il commença à farfouiller partout dans les livres. Ok, changement d’attitude soudaine. À quoi avait-il pensé tout d’un coup ? Sally regardait les livres volés partout et se penchait par moment pour en éviter un. Elle n’aurait peut-être pas dû s’approcher pour regarder ce qu’il regardait. C’était dangereux de rester autour de lui en ce moment. Sally retourna donc près du canapé et s’assit pour attendre qu’il trouve ce qu’il cherche.

Sally sut lorsqu’il eut trouvé grâce à son grand sourire. Elle le regarda avec de grand yeux intrigués qui demandait : «Qu’est-ce que c’est ?» Mais elle n’eut pas le temps de lui demander qu’il commença à lire à voix haute. Elle écouta attentivement en essayant de comprendre. Elle hochait la tête à presque chaque phrase, sourcils froncés. Elle ne comprenait pas tout, mais elle suivait en général. Puis, il lui montre l’image dessinée près du texte. Oh ! Mince ! C’est ce que ça lui ressemblait à son coffre, oui. Elle reporta ensuite son attention sur l’homme qui reprit la parole. Donc… ils n’étaient pas plus avancés ? Sauf pour savoir qu’ils ne pourraient absolument pas l’ouvrir seuls… Comment allaient-ils faire alors ? Sally sentit un peu de désespoir. Mais repoussa immédiatement ce sentiment. Elle ne savait pas comment faire, mais il y avait surement un moyen quand même.
Puis, un nouveau soupir s’échappa des lèvres de l’homme. Mais il était un peu différent des autres celui-là. En plus, il la fixa dans les yeux. Ouh là… C’était quoi cet air sérieux tout d’un coup ? Ça n’avait pas l’air drôle… Qu’allait-il lui sortir là ?

Bon. Presque impossible de trouver les registres des gardiens de l’équilibre. Ok ? Mais… Sally ne savait pas qui ils étaient… M’enfin, Jin le savait et ça avait l’air important. La réponse à leur question, alors pas le temps d’être sceptique. Oh ! Ils sont dans la bibliothèque de sa famille ? Enfin un bonne nouvelle ! Ça va être facile alors ! Ils n’auraient qu’à… Oh… OH ! … D’accord… Gros problème à l’horizon ! Comment s’infiltrer dans une demeure remplis de mages guerriers qui veulent la tête de son coéquipier ? …







Bon ! C’est partie pour l’aventure, non ? Un petit sourire s’afficha à nouveau sur le visage de la pirate.

- Une aventure dangereuse et presque impossible ? Je suis de la partie, voyons !

Un clin accompagné sa réplique et elle éclata de rire. Aller ! Ça pouvait être marrant ! En plus, ce ne serait pas la première fois qu’elle se lançait dans des aventures pas possible. Après tout, son meilleur ami était Kal, il ne fallait pas l’oublier. Elle était prête à tenter le coup. Mais quelques petites questions pour être bien au courant de tout avant… Il fallait quand même être un minimum renseigné avant d’accourir dans une demeure habitée par de dangereuses personnes.

- Allons-y ! Ramasse ce dont tu as besoin et on se met en route maintenant. On a assez perdu de temps à bavarder. J’ai encore quelques questions pour toi, mais je te les poserais en route. D’accord ? Il faudra juste passer à l’auberge pour que je reprenne mes quelques possessions.

Avec un sourire, Sally attrapa le coffre sous son bras et se dirigea vers la porte. Elle attendit que Jin la rejoigne et quitta l’appartement. Un rapide passage à l’auberge pour ramasser son sac et ses autres trucs et ils se mirent en route. Sally suivait Jin parce qu’elle n’avait honnêtement aucun idée d’où ils allaient. Tout en marchant, Sally se tourna vers Jin pour lui demander les réponses aux quelques questions qui lui trottait dans la tête.

- Dis-moi… Tu as un plan ? Je veux dire, tu connais cette demeure mieux que moi, alors tu as surement déjà pensé à par où nous pourrions passer ? Et comme il y a un avis de recherche sur ta tête, j’imagine que tu ne comptais pas juste rentrer là avec force en disant «Bonjour», n’est-ce pas ? Alors… On va s’infiltrer ?

Sally trouvait important de savoir ce qu’il avait en tête. Parce qu’elle n’avait aucune idée de comment était fait cet endroit alors elle ne pourrait rien proposer pour y entrer. Tout reposait sur les épaules de Jin. Sally aurait bien voulu l’aider, mais elle ne savait pas à quoi s’attendre de cette place. D’ailleurs, d’autres questions lui virent en tête concernant la famille de l’homme.

- Oh ! Aussi, je me demandais : est-ce qu’ils sont malcommodes ? S’ils me voient, ils vont essayer de me tuer ? Je veux juste savoir si quel pied danser une fois là-bas. J’espère que je ne t’embête pas trop avec mes questions… Je me demandais si je pourrais par exemple faire diversion sans me faire tuer ou nous sommes vraiment mieux de ne simplement pas se faire remarquer ? Je ne sais pas du tout comment est ta famille après tout.

Sortant une pomme de son sac, Sally croqua dedans, ayant un petit creux. Aussi, elle avait posé toutes ces questions. En tout cas, ces questions du moment. Elle en aurait peut-être plus tard, mais de toute façon, elle ne pouvait pas le noyer sous une marre de question et attendre des réponses à chacune. Déjà qu’elle lui demandait beaucoup d’explication sur leur façon d’entrer et sur sa famille. Elle aurait préféré ne pas devoir poser trop de question sur sa famille. Comme ils sont en mauvais terme, c’était peut-être un point sensible ? Mais il le fallait. Ils devaient quand même sortir de là-bas vivant. Alors, il lui fallait des réponses. Elle laissait Jin tout planifier, mais ce n’était pas parce qu’elle ne voulait pas le faire elle-même. Elle ne pouvait juste pas s’ils souhaitaient vivre. Elle pouvait quand même pas arriver et improviser, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Jin Aoyama
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 30
Localisation : DANS TON C...cartable ?

Feuille de personnage
Âge: 27 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: C'est quoi ce machin ? [PV Jin] Ven 13 Mar - 12:52

Jin savais que Sally trouverais l'idée à son gout, mais le problème, c'est que lui la trouvais d'une stupidité incommensurable. Il avait passé des années à vouloir se faire oublier, et maintenant qu'il y arrivais, il retournais dans la gueule du loups... ou plutôt dans la bouche infernale d'un démon.

Comme il l'avais deviné, Sally se leva aprés quelques secondes de réflexion, et déclara:


Sally a écrit:
Une aventure dangereuse et presque impossible ? Je suis de la partie, voyons ! Allons-y ! Ramasse ce dont tu as besoin et on se met en route maintenant. On a assez perdu de temps à bavarder. J’ai encore quelques questions pour toi, mais je te les poserais en route. D’accord ? Il faudra juste passer à l’auberge pour que je reprenne mes quelques possessions.

Jin se leva, attrapa son sac de voyage, quelques vétement, plusieurs livre, et rejoins Sally. Tous deux partir à l'auberge de Sally, pour recupéré ses affaires. Une fois cette tache effectuée, ils partirent pour les plaines de l'Est, dans une direction que Jin n'aurais jamais imaginé reprendre. Ils en avaient pour quelques semaine de marche, mais quelques bourg sur la route leurs fourniraient leurs subsistance, et pour quelques nuits, le logement. Le chemin faisant, Sally questionna Jin sur le plan à suivre:

Sally a écrit:
Dis-moi… Tu as un plan ? Je veux dire, tu connais cette demeure mieux que moi, alors tu as surement déjà pensé à par où nous pourrions passer ? Et comme il y a un avis de recherche sur ta tête, j’imagine que tu ne comptais pas juste rentrer là avec force en disant «Bonjour», n’est-ce pas ? Alors… On va s’infiltrer ? Oh ! Aussi, je me demandais : est-ce qu’ils sont malcommodes ? S’ils me voient, ils vont essayer de me tuer ? Je veux juste savoir si quel pied danser une fois là-bas. J’espère que je ne t’embête pas trop avec mes questions… Je me demandais si je pourrais par exemple faire diversion sans me faire tuer ou nous sommes vraiment mieux de ne simplement pas se faire remarquer ? Je ne sais pas du tout comment est ta famille après tout.

Tous en marchant, Jin repondit à Sally:

"Ne t'inquiéte pas, je n'essaye pas de caché mon passé.Du coup, tes questions ne me derange pas, méme si elles concerne ma famille. Les événement qui ont créé cette cassure entre eux et moi étaient conforme à l'Equilibre, et ne faisaient que suivre les fils du Destin.

Tous d'abord, pour repondre à tes question, j'ai plus ou moins l'ébauche d'un plan... L'infiltration, c'est notre seule solution... mais si ils te voient, je ne donne pas cher de ta peau. Les régles sont claire, la famille Aoyama doit vivre en autarcie, et tout intrus doit être exécuter séance tenante. Du coup, l'infiltration, ce serra ta partie, je te dessinerais un plan.

Je vais m'occuper de la diversion. Si les gardes me voient, ils m’amèneront au chef de la famille, et ce dernier devra me jugé, et probablement m’exécuter... devant la famille entiére, vu la gravité de mon crime... et je sais que Shin sera trop content de me décapité (dans le meilleur des cas) en personne. Il est bien trop orgueilleux pour passé à coté d'une occasion de tué son frère aîné, le parricide... mais ce trait de caractère inhérent au chef de la famille Aoyama va nous aidés.

Pendant qu'on me jugera, tu pénétrera dans la bibliothèque. Je ne peut pas te dire si ils y aurait des gardes en faction, par contre, il est probable que Motoko te pose problèmes... c'est ma sœur. Elle garde la bibliothèque, et elle est lié à ses murs. C'est une des rares qui ne sera pas à mon exécution, car elle ne peut pas sortir de la bibliothèque sans mourir. Ah oui, c'est aussi une magicienne très puissante, car elle passe sont temps à étudier les livres de la bibliothèque.

Voilà, voilà...je crois que je t'ai dévoilé mon plan en entier... ça te convient? Tu à des objections, ou des questions ?"
Revenir en haut Aller en bas
Sally Funesti Lamina
Loveuse
Loveuse
avatar
Messages : 285
Date d'inscription : 16/09/2013
Localisation : Près de la Mer

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: C'est quoi ce machin ? [PV Jin] Ven 20 Mar - 20:54

Elle hochait la tête. Elle réfléchissait. Tout en marchant. Tout en mangeant sa pomme. Dès qu'elle eut pris sa dernière bouchée dans le fruit, elle jeta le cœur plus loin derrière elle, dans le gazon. Elle essuya les quelques gouttes de jus de pomme restés sur ses mains et continua à marcher en silence en écoutant ce qu'il lui disait. Jin avait tout de suite pris la parole après elle. Dès que Sally avait cesser de poser des questions, il avait ouvert la bouche pour lui répondre. Et en ce moment, il lui expliquait le plan. Le plan qu'il avait élaboré depuis le moment où il lui avait dit qu'ils devaient se rendre dans sa famille. Sally était donc toute ouïe. Attentive. Elle ne pouvait se permettre d'en perdre un bout. C'était beaucoup trop important. Elle se devait de bien comprendre. Jusqu'aux derniers mots. Ne rien laisser au hasard était parfois mieux dans certaines situations. Comme celle-ci. C'était presque dire qu'ils couraient à leur perte d'après ce que Jin lui décrivait de sa famille. Au moins, il n'avait aucun gêne à en parler. C'était beaucoup mieux en sachant déjà à quel genre de personne ils auraient à faire.  

Malgré le fait que Sally ne voulait pas en perdre un mot, il y avait certains termes qui continuaient de lui échapper. Comme celui de l'Équilibre. Sally avait bien compris à sa façon de le dire que ce n'était pas équilibre, mais Équilibre. Mais elle ne savait pas ce que signifiait fils du destin, ni de quel Équilibre Jin lui avait parlé. Il l'avait à peine évoquer aussi comme ça avait rapport avec ses problèmes familiaux qui n'étaient pas tant le sujet pour l'instant. Tout ce qu'il fallait savoir, c'était qu'ils étaient en mauvais terme et voulaient le tuer. C'était déjà bon pour se faire une idée. Après, malgré qu'elle veuille en savoir plus, ce qui ne la concernait pas et ne concernait pas la quête se devait de ne pas interférer. En tout cas, pas tout de suite...
 
Alors, le plan. Se concentrer sur le plan. Il fallait s'infiltrer. Sally s'en doutait. Fffff. Elle n'avait jamais apprécié les ermites. Elle n'avait rien contre eux à la base, mais ça les rendait parfois dangereux. C'était méchant de tuer tout ceux qu'ils ne connaissaient pas ! M'enfin... Elle ne pouvait rien y faire si la famille à Jin était de ce type. Les sachant ainsi, elle voyait très bien que l'infiltration était la meilleure des solutions. Ils n'allaient quand même pas passer par la porte principale ! ... Euh. Une minute. Sa partie ? Sa partie à elle ? Comment ça ? Il n'envisageait tout de même pas de... Oh. Bien si. Il ne faisait pas que l'envisager en plus, c'était qu'il était plus que décider à faire diversion. Mais Sally n'eut pas le temps de s'opposer parce qu'il continuait de parler. Et elle ne voyait pas pourquoi il voulait faire ça. Il allait se faire tuer ! Comment pensait-il s'en sortir, sérieusement ? Toute sa famille attendait pour pouvoir le tuer, il ne le laisseront pas partir. Certainement pas. Et voilà ! Justement. Devant la famille entière. Avec un frère qui voulait absolument le tuer. Les chances de survie était disons... plutôt mince ! Il était suicidaire. Voilà tout ! C'était peut-être pour ça qu'il avait finalement accepté de se lancer dans cette stupide aventure avec une pirate trop curieuse ? ... Oh. Et puis surement pas. Sally sautait parfois un peu trop vite aux conclusions. Mais il fallait dire que ce plan semblait complètement imbécile pour quiconque n'était pas dans la tête de Jin en ce moment. Enfin, bon, malgré les gros yeux et cet air ahuri, Sally ne fit rien pour empêcher Jin de continuer.

Pendant qu'il se ferait condamné à mort, Sally devait bien tranquillement aller chercher les livres... Ce serait une aventure beaucoup plus stressante que ce qu'elle avait imaginé. Parce que cela voulait dire qu'elle n'avait pas tout son temps pour trouver les livres. Elle devait le faire avant que Jin ne se fasse décapiter. Sinon, ce serait probablement un échec. Le plus gros problème là-dedans était qu'elle aurait une sœur dans les pattes. Super ! Une magicienne très puissante en plus. Ah... Que de chance. Étant pirate, Sally préférait de loin les bons combats rapprochés avec armes et sueurs. Pas quelqu'un qui lui lancerait des sorts mortels de loin... Il fallait dire que c'était un peu mauvais pour elle. M'enfin, elle se débrouillerait. Il lui faudrait simplement quelque précision. Ou beaucoup de précision.  

D'ailleurs, Jin termina en lui demandant si elle avait des questions et/ou des objections. Sally aurait éclaté de rire si elle n'avait pas été aussi pressée de s'exprimer. Oh, ça ne prit pas grand temps avant que Sally n'ouvre la bouche pour donner ses impressions sur le plan suicidaire de Jin. Elle fut peut-être même un peu trop excessive. Mais il comptait quand même se jeter dans la gueule du loup !

- D'abord, tu es complètement malade. Ensuite, j'espère que tu as des précisions à m'apporte sur ta partie du plan, parce que comme c'est là, je n'en attends pas gros de notre survie. Je ne comprends pas pourquoi tu veux faire diversion. Ils veulent te tuer. Comment tu comptes t'en sortir ?! Ça, tu dois m'expliquer ça bien en détail s'il te plait. Et est-ce que tu auras besoin de mon aider pour t'en sortir ou on fait chemin séparer du début à la fin ?  

Sans ces précisions-là, Sally pourrait peut-être laisser tomber après tout. Elle ne s'imaginait pas s'en sortir indemne un fois que son coéquipier aura la tête coupée... À moins, comme elle lui avait demandé, qu'il avait un plan pour s'en sortir vivant. Il avait surement quelque chose derrière la tête, bien entendu. Elle espérait. Mais il lui faudrait le savoir. Elle n'allait pas chercher les livres, se battre avec sa sœur avec l'angoisse de le savoir entre les mains de sa famille sans plan d'échappatoire. Oh, d'ailleurs, la sœur...  

- Aussi, tu m'as dit que ta sœur était une magicienne très puissante... Tu n'aurais pas quelques précisions ou trucs pour m'aider à m'en sortir ? Je t'avouerais que les combats contre les mages ne sont pas mes points forts. Je suis une brute moi. J'ai besoin de m'approcher d'elle pour réussir à l'avoir. Et elle est liée au mur de la bibliothèque dans quel sens ? Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire par là... Mais j'imagine que ça peut influencer le combat, ça. Non ?

Trop de choses qui lui échappait. Elle se sentait complètement ignorante dans cette quête avec Jin. Ce n'était pourtant pas la première quête qu'elle faisait. Mais c'était la première quête qui avait un aussi grand lien avec le monde magique dont Sally ne connaissait pratiquement rien. Elle ne se souvenait pas de grand chose, alors la magie avait été la dernière de ces préoccupations. Mais pour cette fois, ce devait  changer. Pour sûr si elle voulait s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Jin Aoyama
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 30
Localisation : DANS TON C...cartable ?

Feuille de personnage
Âge: 27 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: C'est quoi ce machin ? [PV Jin] Ven 27 Mar - 12:51

Sally a écrit:
D'abord, tu es complètement malade. Ensuite, j'espère que tu as des précisions à m'apporte sur ta partie du plan, parce que comme c'est là, je n'en attends pas gros de notre survie. Je ne comprends pas pourquoi tu veux faire diversion. Ils veulent te tuer. Comment tu comptes t'en sortir ?! Ça, tu dois m'expliquer ça bien en détail s'il te plait. Et est-ce que tu auras besoin de mon aider pour t'en sortir ou on fait chemin séparer du début à la fin ? Aussi, tu m'as dit que ta sœur était une magicienne très puissante... Tu n'aurais pas quelques précisions ou trucs pour m'aider à m'en sortir ? Je t'avouerais que les combats contre les mages ne sont pas mes points forts. Je suis une brute moi. J'ai besoin de m'approcher d'elle pour réussir à l'avoir. Et elle est liée au mur de la bibliothèque dans quel sens ? Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire par là... Mais j'imagine que ça peut influencer le combat, ça. Non ?

Jin eu un petit sourire. La pirate n'était pas une téméraire, comme beaucoup de ses congénères, et il appréciais cela. Beaucoup de monde aurait accepté sans discuté des détails, mais pas elle. Elle paraissais s'inquiété pour sa sécurité personnelle, certe, mais aussi de son compagnon de fortune. Il avait aussi décelé quelque haussement de sourcils durant son exposé, ce qui semblait signifié qu'elle ne comprenais pas tous les termes qu'il employais. Il avait l'habitude de donné des cours assez pointu, et il savait donc décelé l'incompréhension des gens lorsqu'il expliquais quelque chose. Aussi, il entrepris de donné les explications que sa co-équipiére lui demandais. Il pris donc la parole de la méme voix calme:

"Tous d'abord, non, je ne suis pas fou. Mon plan sera soumis à certains imprévus, mais il n'existe pas de plan infaillible. La solution que je propose est, à mon sens, une des meilleurs en ce qui garantie notre survie.

Tout d'abord, la diversion. C'est une phase qui n'est pas dispensable. La demeure abrite toutes les branches de ma familles, et les vassaux de ces dernières. Celà fait beaucoup de monde, environ une centaine de personne. Avec ma diversion, nous réduisons le nombre de personne traînant des les couloirs à une quinzaine, grand maximum. Et la demeure est gigantesque, elle tient presque du chateau. Tu ne devrais tombé que sur deux ou trois gardes, ce qui ne n'est pas, je pense, un grand obstacle pour toi. De plus, les gardes ne sont que des vassaux, ils ne sont pas mages. mais ce sont des guerriers entrainer aux techniques de combats de la famille Aoyama.

Ensuite, mon échappatoire. j'ai un plan, et il ne demande pas d'aide de ta part. Je vais utilisé une magie que j'ai développé, un sort de sceaux inédit. J'ai mis des années à le développé. Il s'agit d'une forme de téléportation par portail liés. Je pense qu'une démonstration devrais assez adéquate."

Jin, liant le geste à la parole, sortie son couteau de son fourreau. Cette arme paraissais étrange. La lame était d'un noir mat, et semblait ondulé comme un liquide. De fine gravure d'argent la décorait. cette lame dégageais une impression de malaise, surtout lorsqu'on la regardait fixement. Jin vit le regard de Sally et expliqua avec un grand sourire:

"Ne t'inquiéte pas c'est une arme cérémonielle, elle n'a aucun pouvoirs, à part celui de coupé et piqué. Je l'ai emporté avec moi quand je suis partit. Son apparence a juste été influencé par ses actes, ainsi que par la magie ambiante de la demeure Aoyama."

Jin s'entailla le doigt, el avec son sang, dessina une équation magique sur le sol poussiéreux de la route qu'ils suivaient. Il fit une dizaine de mètres, et dessina le même sceaux sur le sol, puis sur sa poitrine. Sally vit Jin posé ses mains sur le sol, et disparaître dans un flash rouge, pour instantanément réapparaître sur le sceaux se trouvant à coté d'elle. Il lui sourit:

"C'est comme ça que je m’échapperais quand le moment sera venu. Il faudra que tu me donne un signal pour me signalé que tu as le livre, et que tu es sortie. Ca, par contre, je n'ai pas de détails... une petite faille...

Nous abordons maintenant le dernier point... Motoko Aoyama... Ma sœur. Là tu va avoir besoin de quelques explication, et d'une stratégie. Comme je te l'ai dit, Motoko est la bibliothécaire. Ces derniers, dans la famille Aoyama, sont liés magiquement à leur bibliothèque. Au cours d'une rituel ancien, et particulièrement désagréable, l'âme de la personne choisit est extirpé de force du corps, et liée par sceaux dans la pièce. On replace ensuite le corps dans la bibliothèque, et on le lie lui aussi avec l'endroit. Tu suis toujours?

L'âme regagne ensuite sont corps originel, mais les deux ne pourrons plus jamais passé le seuil de la bibliothèque, sous peine de désintégration immédiate. Par contre, le fait qu'ils soient liés font que Motoko peut agir sur l'ensemble de la pièce, livres et mobiliers incluent. De plus elle connait l'ensemble des connaissance que renferme les livre, et possèdent un potentiel magique quasiment infini. Elle connait donc tous les sorts développé par la famille Aoyama depuis le début.

Je pense que ta meilleur option, c'est lui faire passé le seuil de la porte. La dernière fois que je l'ai vue, elle n'avait pas une carrure qui imposait le respect. au contacte, tu aura toutes tes chances. Par contre, lui transpercé le cœur ne lui ferra pas grand mal, car étant lié à la pièce, ils faudrait détruire la pièce entière pour la tué. Mais elle sentira les coups que tu lui portera, et sont corps subira les dégâts comme un corps normal. Tranche lui un bras, il ne sera plus utilisable...

Voilà je crois que tu sais tout. Et en plus nous arrivons à un village, le premier sur notre route. Je pense qu'un repas chaud et une nuit dans un lits serais appréciable. Et pour ce soir, c'est moi qui paye."

Le village n'était qu'une bourgade sans intérêts, mais elle disposais d'une bonne auberge, ce qui était toujours plus appréciable que dormir en pleine nature.

HRP: Suite dans les plaines ? Ou directement dans les monts enneigé?Je te laisse poster ^^
Revenir en haut Aller en bas
Sally Funesti Lamina
Loveuse
Loveuse
avatar
Messages : 285
Date d'inscription : 16/09/2013
Localisation : Près de la Mer

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: C'est quoi ce machin ? [PV Jin] Mar 7 Avr - 15:40

Elle nota le sourire. Oui, le petit sourire qu'il affichait. Pourquoi ? Pourquoi un sourire ? Elle n'avait pourtant rien dit de drôle. Elle était même très sérieux. Alors... Qu'est-ce que c'était que ça ? Elle savait qu'il ne prenait pas les choses à la légère, alors elle se demandait vraiment ce qui lui avait tiré un sourire. Enfin, elle ne devrait pas accorder autant d'importance à un sourire, mais... il lui semblait qu'il n'avait pas vraiment souri depuis le début de cette quête improvisée. Peut-être qu'il ne souriait simplement pas souvent ? Après tout, Sally ne le connaissait pas beaucoup. Ce n'était pas pendant une apocalypse qu'on apprenait à connaitre quelqu'un, il va sans dire.  

Après cette légère fixation sur son sourire, Sally reporta son attention sur ce que Jin disait de sa voix toujours aussi calme. Sally se demanda en même temps comment il était lorsqu'il était stressé. Peut-être qu'il n'était jamais nerveux non plus. Quoi ? Ça existait ce genre de gens. Non ? ... M'enfin, là n'était pas l'important. Ce n'était qu'une pensée quelconque, parmi tant d'autres, qui avait pris place pour à peine une seconde dans l'esprit de la pirate et qui, déjà, laissait la place à d'autres pensées. Comme sa réflexion sur la folie possible de Jin. Il disait, affirmait, qu'il n'était pas fou. S'il le disait, c'était que ce devait être vrai. Assurément. ...Probablement. ....Peut-être. .....Espérons. N'y avait-il pas un proverbe qui disait que la folie frôlait le génie ? Et bien, voilà ! Elle n'avait (sûrement) pas à s'inquiéter pour ça. Jin semblait bien savoir ce qui faisait. Elle était presque sûre, à le voir aller, qu'il avait déjà élaboré le reste de son plan, donc son échappatoire, mais avait omis de le lui dire. Cette hypothèse était très plausible. Pas vérifiable, mais très plausible. Alors, ce serait l'avis de cette chère Sally.  Bon, il était certain qu'ils ne pouvaient pas tout prévoir et tout préparer en détails. Surtout que cette aventure s'était fait un peu sur un coup de tête. Alors, comme le disait le professeur, il n'existait pas de plan infaillible. Il y avait toujours une chance, aussi minime qu'elle soit, que tout échoue au bout du compte. Mais Sally ne laisserait pas ça arriver. Pas question. Et Jin pensait sûrement la même chose.  

Revenant d'abord sur la diversion, Jin lui expliqua qu'il leur faudrait, car la demeure comptait tellement de personne qu'il aurait été difficile de faire trois pas sans se faire repérer. Alors comment se rendre à la bibliothèque dans ces conditions ? Surtout si cette maison était aussi grande qu'un château. La diversion semblait effectivement la seule solution et il avait raison de vouloir le faire. Maintenant que Sally repensait à ce qu'il lui avait dit sur sa famille, il était le mieux placé pour leur faire gagner du temps. D'accord, c'était très dangereux pour lui, mais elle, elle se serait probablement simplement fait exécuter sur le champ. Tandis que lui, il était de la famille. C'était beaucoup plus gros qu'une simple intrus. Une grosse histoire et un superbe procès. Et puis, de son côté, elle n'aurait effectivement aucun problème avec les quelques gardes qui resteraient en position. Elle connaissait ses limites et ce n'était probablement pas cela qui lui poserait le plus gros problème.  

Pour son échappatoire, il avait élaboré quelque chose qui ne requerrait pas d'aide de sa part à elle. Bon... D'accord. Elle trouvait quand même cela dommage de ne pas pouvoir aider, mais elle n'avait encore aucun idée de ce qu'était ce fameux plan, il fallait dire. Elle attendait avec impatience qu'il lui en fasse part. C'était une magie qu'il avait lui même développé, disait-il. Ce qui voulait dire que sa famille ne pourrait pas s'y attendre, n'est-ce pas ? Cela mettait encore plus de chances de son côté. Ce qui rassurait Sally même si elle ne savait toujours pas de quoi il s'agissait exactement. Un forme de téléportation par portails liées ? Elle savait ce qu'était la téléportation. Ce qu'était des portails. Mais... Comment allait-il s'y prendre ? Cela lui échappait totalement. Elle était donc bien contente lorsqu'il lui proposa un démonstration. Sally s'arrêta et regarda l'homme sortir un couteau, auquel Sally n'avait porté attention jusque là, mais il était bizarre. Très bizarre. C'était de l'eau dans le manche ? Comment et surtout pourquoi avoir mit de l'eau dans le manche d'un couteau ? Il était plutôt joli, mais ce n'était pas très courant de voir quelque chose du genre. Cette arme avait une drôle de présence. Sally reporta son regard sur Jin qui lui parlait avec un grand sourire. Ça la surprit un peu sur le coup de le voir ainsi. Il avait l'air trop heureux de lui parler de ce couteau. La pirate ne put s'empêcher de sourire à son tour en hochant la tête aux explications qui lui étaient données.  

Donc, c'était une arme cérémonielle. Sally avait toujours ça spéciale. Parce que c'était armes en apparence normale et ayant les mêmes usages que leurs confrères et consœurs, mais en même temps, elles avaient leurs significations et leurs influences. Quoique l'arme que Jin tenait était bien plus unique. Mais il lui avait assuré que c'était un couteau plutôt normal en réalité. Il lui expliqua que l'arme avait été influencés par ses actes et la magie présente dans la maison de sa famille. La question du Pourquoi utilisait-il cette arme en particulier plutôt qu'une autre lui passa à l'esprit, mais après réflexion, Sally se dit qu'il y avait plusieurs raisons. Prenons là, elle, par exemple, elle n'échangerait ses épées contre rien d'autre. Mais bon !

Regardant Jin, Sally s'immobilisa près de lui et attendit silencieusement pendant qu'il dessinait le sceau par terre. Elle attendait qu'il lui démontre ce qu'il voulait dire par «téléportation par portails liés», parce qu'honnêtement, elle n'en était pas sûre. Elle le vit s'éloigner d'une dizaine de mètres pour dessiner un autre sceau. D'où elle était, Sally n'était cependant pas en mesure de voir l'autre symbole. Il fit un dernier sceau, mais sur sa poitrine cette fois. Cette sorte de magie prenait quand même une bonne préparation. Mais ce n'était pas interminable non plus. Jin s'y connaissait, donc il faisait le tout assez rapidement. Elle le vit ensuite se pencher pour mettre les mains au sol et sursauta en le voyant directement à côté d'elle, sur le premier sceau qu'il avait dessiné. Ok... Elle ne s'attendait pas à quelque chose d'aussi... rapide. À peine avait-elle vu le flash rouge que déjà il était à ses côtés. Il y avait de quoi faire le saut ! Mais ça la rassurait de savoir que ce serait aussi rapide. Il fallait simplement qu'il trouve le temps de faire les sceaux. Mais il avait sûrement déjà pensé à ça. Non ? Et puis... Il lui fallait trouver un moyen de l'avertir. Comment pourrait-elle faire pour ne pas alerter tout le monde en même temps ? Elle allait devoir y réfléchir sérieusement. Parce que malheureusement, pour l'instant, elle n'avait rien à lui proposer. Surtout que la demeure tenait du château, alors ce devait être efficace comme signal.

Maintenant, Motoko, la sœur magicienne liée à la bibliothèque. Jin lui suggéra d'établir une stratégie d'avance, mais ça, elle s'en doutait déjà. Venait ensuite les explications: «Au cours d'un rituel ancien, et particulièrement désagréable, l'âme de la personne choisie est extirpée de force du corps, et liée par sceaux dans la pièce. On replace ensuite le corps dans la bibliothèque, et on le lie lui aussi avec l'endroit.» Quoi ? Mais... Quoi ? Sally regardait Jin avec de grands yeux. Deux grands yeux ronds et remplis de «Quoi ? Quoi ? Hein ?». Elle avait la bouche entrouverte de stupeur et lorsqu'il demanda si elle suivait toujours, elle secoua la tête rapidement de droite à gauche. Signe de négation totale. Mais il continua. Et Sally continuait d'essayer de comprendre, mais il y avait certaine chose qu'il ne la laissait pas sans voix et d'autre que oui. N'oublions pas que Sally n'était pas très calée en matière de magie, alors de voir tout ce que celle-ci pouvait faire la surprenait. Ou l'effrayait. En plus, Cette fille avait un potentiel magique presque infini selon Jin et pouvait agir sur l'ensemble de la bibliothèque. Il y en avait des choses dans une bibliothèque ! Et pour couronner le tout, elle connaissait tous les sorts de la famille Aoyama. Ça y était. Sally signait son arrêt de mort. Au moins, il y avait la désintégration immédiate si la magicienne sortait de la bibliothèque. C'était horrible. Mais c'était au moins ça... D'ailleurs, Jin lui conseillait de faire ça aussi. Et heureusement, si elle arrivait à s'approcher, elle n'aurait probablement pas de difficulté à prendre l'avantage. Simplement blesser le corps et ensuite, ce serait facile de la jeter hors de la bibliothèque.

àAprès avoir reçu toutes les explications, Sally se situait un peu mieux. Elle avait bien fait de ne pas l'interrompre au milieu de son discours. De toute façon, elle ne pouvait pas comprendre le pourquoi de toutes ces choses. Ça lui échappait tout simplement. Alors autant s'en tenir au minimum pour bien comprendre et se débrouiller, non ?  

Maintenant qu'elle avait l'esprit un peu plus tranquille, elle pourrait mieux dormir cette nuit. Et justement, Jin lui annonça qu'ils arrivaient à un village. Elle commençait à avoir faim en plus, alors un bon repas chaud serait très apprécié et elle préférait toujours dormir dans une auberge. Oh, elle n'avait aucun problème à dormir à la belle étoile, sous le ciel nocturne si enchanteur, mais on ne dormait pas profondément. Il fallait rester aux aguets parce qu'on ne savait jamais quand quelque chose arriverait. Bon, ce pouvait arriver aussi dans une auberge, mais c'était moins fréquent. Par contre, la meilleure à jour n'était pas le bon repas ou le lit bien douillet, non, c'était que Jin avait offert de payer pour ce soir-là. C'était géant ! Surtout que Sally avait discrètement jeter un œil à son argent qui faisait pitié dans sa bourse...  

- Oh ! C'est trop gentil ! Tu me sauves la vie pour ce soir, tu sais ? Merci beaucoup !
s'exclama-t-elle avec un grand sourire.
 
Tout en continuant de marcher vers le village, Sally tourna la tête pour regarder Jin, pensivement. Elle se sentait bizarre à l'idée d'aller tuer sa sœur. Après tout, c'était sa sœur... Mais il était vrai qu'après tout ce qu'il s'était passé entre lui et sa famille, il ne devait plus tellement les considérer comme tel. Sally ressentait tout de même un pincement de tristesse pour lui. Il prenait ça de façon plutôt terre à terre, à ce qu'il lui avait semblé, mais elle n'avait aucune idée de ce qu'il ressentait vraiment. Est-ce que ça allait l'affecter de retourner dans sa famille ? ... Mais bon. Elle ne se sentait pas en droit de demander. Ils ne se connaissaient pas tellement, alors qui était-elle pour mettre le nez dans son passé et ses affaires de famille ? Elle resterait muette pour l'instant. Ils arrivaient d'ailleurs au village, alors ce n'était plus le temps de se lancer dans des conversations plus privés. Sally se plaça un peu derrière Jin pour le suivre jusqu'à 'auberge. Comme elle n'était jamais entrée dans ce village, elle ne voulait continuer tout droit alors qu'il fallait tourner et se perdre, ce qui serait étonnant, mais on ne sait jamais. Elle préparait aussi déjà quelques questions à poser à Jin une fois qu'ils seraient installés pour manger. Une ou deux encore en rapport avec leur aventure et quelques unes simplement pour faire la conversation. Elle ne voulait quand même pas qu'ils mangent avec un silence pesant flottant autour d'eux... Ce serait une bonne occasion de mieux se connaitre aussi !

RP Terminé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: C'est quoi ce machin ? [PV Jin]

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi ce machin ? [PV Jin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shouro Jidai :: Hors RP :: Archives :: RPs Terminés-