Shouro Jidai

L'époque des clochers
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Rencontre et Canicule : un peu de fraîcheur [With Frey Jenkins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Rencontre et Canicule : un peu de fraîcheur [With Frey Jenkins] Dim 25 Jan - 19:51




« Rencontre et Canicule : un peu de fraîcheur»


*Beep beep beep beep beeppppp….. Beep beep beep beep beeppppp…… Beep beep beep b… CLASH*
Le bruit d’une main venant frapper un malheureux réveil se fit entendre car Tinuviel supportait de moins en moins de se faire réveiller par un bruit aussi horrible, il était vraiment temps qu’elle en change. La jeune fille enleva sa main de l’objet la remettant sur son lit, drapé de draps blancs. Elle ouvrit ensuite les yeux difficilement tout en baillant avant de se retourner sur le dos et de s’étirer. Il n’était que sept heure du matin mais déjà l’air ambiant  commençait grandement à chauffer, on voyait bien que l’été c’était installé dans la ville basse de Jakarta.

La jeune fille se leva à contre cœur, ses cheveux jouant les rebelles dès le matin. Elle se dévêtit de sa simple chemise blanche  pour aller prendre une douche rapide, une fois finis elle se vêtit de ses sous-vêtements, d’un short ample de couleur blanc crème pour qu’il ne lui colle pas aux jambes et d’un petit chemisier léger de couleur vert. Elle s’attacha les cheveux en un chignon pourvu d’une queue de cheval pour que sa tignasse ne fasse pas effet de radiateur durant le reste de la journée qui s’annonçait caniculaire.

Tinuviel prépara son sac en vitesse avant de se faire un petit déjeuner consistant essentiellement composé de fruit plein de vitamines et de céréales avec du lait Une fois finis ce petit déjeuner, elle glissa une bouteille d’eau dans son sac, elle ferma ensuite les stores de son appartement laissant les fenêtres ouvertes pour permettre l’aération de sa pièce tout au long de la journée.

Elle partit de son logement, en vérifiant n’avoir rien oublié, ferma celui-ci et se dirigea en direction du lycée. Après avoir emprunté l’ascenseur, elle monta durant cinq minutes, elle pouvait alors admirer la vue qui s’étendait comme chaque matin devant elle. Une fois arrivé à destination elle se dépêcha d’aller au lycée arrivant à 8h20 en classe, elle s’installa jusqu’à ce que ses cours commencent. 4 heures plus tard, elle avait finis les cours pour la journée. Les examens de la deuxième année approchaient à grand pas donc les professeurs et les élèves s’acharnait sur les révisions et l’entraînement.

Elle reprit l’ascenseur dans l’autre sens repassant devant chez elle pour déposer ses affaires de cours, elle le remplaça par un sac à main de couleur blanc strié de vert, elle mit ses effets personnelles dans le sac, argent, papier d’identité, clé de l’appartement mais également un petit classeur résumant tous les monstres connus de l’île.

Elle partit à nouveau de son appartement, allant manger dans un bar où elle avait l’habitude de traîner. Elle commanda une salade de pâte avec crème fraiche, lardons et crudités qu’elle mangea mangeât comme à son habitude accompagner d’un verre de diabolo grenadine.

Une fois finis de déguster, elle paya et partie, se dirigeant vers un endroit avec de l’ombre pour réviser tranquillement et pour ça il n’y avait qu’une seule destination : le parc. A cette heure de l’après-midi, il y avait peu de monde en plus avec cette canicule ça devait être encore pire, on devait bien avoisiner les 35° à l’ombre. Elle arriva aux alentours de 14 heures, l’heure la plus chaude l’après-midi, elle fit un quart du tour du parc avant de trouver LE banc qui avait le plus d’ombres à disposition pour la journée.

Elle s’asseyait ensuite, prenant son petit carnet dans sa main et commençant ses révisions. Ses oreilles d’elfes apprécièrent la légère brise qui s’installa tandis qu’une quinzaine de minutes plus tard un ensemble de brouhaha l’interrompis.




C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Dernière édition par Tinuviel S. Green le Mar 27 Jan - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Frey Jenkins
Créature de la Nuit
Créature de la Nuit
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 07/09/2013
Localisation : Au grand air.

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: Rencontre et Canicule : un peu de fraîcheur [With Frey Jenkins] Dim 25 Jan - 22:03

Tinuviel S. Green
Rencontre et canicule ; Un peu de fraicheur 




Satanés supérieurs ! Ils n'avaient rien de mieux à faire que de l'envoyer en mission avec une tel chaleur ?! Ce n'était certaineement pas pour l'aider à grimper les échelons de la hiérarchie... Devenait-il trop "doué" et dangereux que pour remettre la position de celui au-dessus de lui en danger ? En tout cas il pouvait encore s'estimer heureux de ne pas avoir de ses "camarades assassins" au trousse. Dans tout les cas il avait maintenant une mission à remplir et toute les paroles et insultes du mode n'y changerait rien ( quoi qu'encore... ) Celle-ci était d'une simplicité crasse : Voler les documents d'un politique.

Il avait établit un plan simple comme bonjour. Ayant étudier l'emploi du temps de celui-ci. Il l'avait suivi durant une semaine, vingt-quatre heure sur vingt-quatre. Heureusement pour Frey ce politicien était un fan des locaux sombres et frais. Le seul bémol et point faible de son emploi du temps était sa balade matinale et quotidienne dans le parc. S'étant donc bien préparé à toute les éventualités il ne doutait nullement de sa réussite.

Encore dans sa planque, l'élémental était en plein armement. En cette période de l'année son épée de glace était inutile puisque demandant trop d'énergie à maintenir. S'armant de sa précieuse rapière il se drapa d'une cape afin de pouvoir se faire passer pour un spadassin. Et si quelqu'un doutait de son faux statut les cours d'escrimes qu'il avait prit à l'académie lui servirait bien. Pestant contre les bottes et le lourd pantalon qui allait avec. Malheureusement cet accouttrement était nécessaire puisque cet homme avait les hommes d'armes en admiration.

Sortant pour se diriger vers le parc il vérifia sur le clocher qu'il avait bien une heured'avance sur sa cible. Et même si celui-ci ne venait pas ce matin Frey pourrait revenir sans problème le lendemain puisqu'il avait  constaté une fois qu'étant en retard il avait sauté sa petite balade. Profitant de chaque coin d'ombres Frey avisa un marchand de chapeaux. Préférant éviter de se faire remarquer ilacheta un chapeau à plumes en toute honnêtetée.Enfin Frey arriva en vue du parc.

Marchant rapidement pour arriver le plus vite possible le voleur fut à moitié rassurer de voir le banc encore à moitié vide. En effet une jeune demoiselle se trouvait assise là  dans le coin le plus ombragé du parc. Il s'agissait maintenant de la faire partir de la le plus rapidement possible pour que sa cible puisse poser ses précieuses fesses sur ce fichu banc qu'il trouvait à son goût lorsqu'il avait fini de manger et finir sa petite promenade. S'approchant donc de la jeune demoiselle, il l'aborda alors avec un grand sourire il.lui demanda alors :

-Bien le bonjour mademoiselle. Navré de vous déranger en pleine études mais... Je me demandais justement pourquoi une si adorable jeune femme était en train de lire un tel recueil.

Avant que celle-ci ne réponde Frey enleva son imposant chapeau digne d'un mousquetaire pour ensuite s'asseoir juste à ses côtés. Essayant de déterminer quel méthode serait la meilleure pour parvenir à ses fins. Songeant qu'il serait plus intelligent de patienter un peu avant de tester l'une ou l'autre "technique" de manipulation. L'esprit humain était si malléable... Tout du moins elle semblait l'être mais comment en être tout à fait certain ? Attendant donc d'en savoir un peu plus, il attendit la réponse avec une impatience feinte.[/size]


[HRP : Navré de la petitesse de ce post]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre et Canicule : un peu de fraîcheur [With Frey Jenkins] Dim 25 Jan - 23:33




« Rencontre et Canicule : un peu de fraîcheur»


La jeune fille s’était installée sur un banc, à l’abri du soleil pour pouvoir réviser tranquille sans être asphyxier par la chaleur de cette après-midi. C’est dans ces moments-là que Tinuviel aimerait être à Célèbes proche de sa famille. Elle soupira tandis qu’une nouvelle brise vint se glisser dans ses cheveux. Elle répéta dans sa tête les yeux les noms, niveau, caractéristiques, points forts et points faible d’une dizaine de monstres avant de vérifier qu’elle ne s’était pas tromper. Elle avait encore fait quelques erreurs mais beaucoup moins qu’il y a une semaine c’était déjà ça de gagner. C’est alors qu’elle sentit une silhouette s’approcher d’elle par l’ombre un peu plus présente qui pesait sur elle.

Elle jeta un coup d’œil à cette silhouette en levant légèrement le regard, un jeune homme l’abordait avec un énorme sourire sur le visage :

- Bien le bonjour mademoiselle. Navré de vous déranger en pleine études mais... Je me demandais justement pourquoi une si adorable jeune femme était en train de lire un tel recueil.


Elle le fixa quelques instants, le jeune homme qui se présentait à elle avec des cheveux assez courts de couleur gris tirant vers le blanc, ces yeux avaient la même couleur, on avait envie de s’enfoncer dedans. Il avait une silhouette musclé de ce qu’elle pouvait apercevoir. Le jeune homme enleva ensuite son chapeau à plumes avant de s’asseoir à ses côtés. Cela la mit légèrement mal à l’aise et elle posa son sac à terre pour lui laisser un peu plus de place. Elle cligna ensuite des yeux tandis qu’apparurent dans ceci la lumière qui faisait d’eux des petites billes de pierres précieuses. Elle répondit avec un léger sourire sur les lèvres :

- Bonjour à vous. Fit-elle en hochant la tête.

Elle regarda ensuite le livre qui était dans ses mains et continua sans vraiment faire attention aux compliments qu’il lui avait faits.

- Ceux sont simplement des notes pour mes révisions des examens annuels, rien d’autres. Et vous que faites-vous ici ? demanda-t-elle en réponse à sa question.

Elle souria encore une fois avec un magnifique sourire qui la caractérisait bien. Elle rouvrit ensuite son carnet et se replongea dedans avec sérieux, récitant une nouvelle fois dans sa tête une nouvelle liste d’une dizaine de monstres en fermant les yeux. Une nouvelles brise souffla laissant quelques mèches qui c’étaient défaites de sa coiffure virevolter à droite puis à gauche. Elle rouvrit ensuite une nouvelle fois les yeux regardant une nouvelle fois son carnet vérifiant ses fautes. Une petite moue apparut alors sur son visage, elle c’était trompée sur un monstre assez simple, il allait falloir qu’elle reprenne les monstres de base.

Soudain elle se rappela que le jeune homme était toujours à côté d’elle, quelques rougeurs apparurent sur son visage, elle espérait qu’il ne riait pas d’elle intérieurement. Elle ne lui avait pas non plus demandé son nom.

- Ah désolé mais j’ai oublié de vous demander votre nom. Comment vous appelez-vous ?

Quelques instants passèrent et elle continua :

- Désolé, je devrais me présenter d’abord, je m’appelle Tinuviel, Tinuviel Green
Un nouveau sourire apparut sur son visage mature de jeune fille.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E



[HRP] : T'en fais pas, ça m'arrivera sûrement aussi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Frey Jenkins
Créature de la Nuit
Créature de la Nuit
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 07/09/2013
Localisation : Au grand air.

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: Rencontre et Canicule : un peu de fraîcheur [With Frey Jenkins] Lun 9 Fév - 22:15

Tinuviel S. Green
Rencontre et canicule ; Un peu de fraicheur 






Alors qu'il s'approchait d'elle, il en profita pour regarder un peu à qui il avait à faire. La demoiselle qui jusqu'à peu lisait ses livres avec un sérieux palpable avait une longue silhouette apparemment musclée, et sa longue chevelure ébène ne laissait qu'entrapercevoir son visage, ou du moins jusqu'à ce qu'elle le regarda suite à sa petite phrase "d'introduction". Le fait qu'il se soit assit juste à ses côtés sembla la gêner, à tel point qu'elle prit même son sac pour le mettre à terre et ainsi permettre à Frey de mieux s'installer. L'élémental se dit que c'était déjà un bon point, si sa seule présence la mettait déjà mal à l'aise. Une fois que son salut lui fut rendu, il s'étonna de la réaction de la jeune femme, qui se pencha derechef sur son livre, l'air absorbé. Elle répondit tout du moins à sa question en lui disant qu'il s'agissait de ses notes de révisions pour les examens. Effectivement, elle avait encore l'air jeune et cela expliquait son assiduité à lire des ouvrages ennuyeux.

Souriant de ses dents étincelantes, elle plongea aussitôt après dans son carnet, l'air complètement absorbée. Frey fut décontenancé un instant, son visage montrant sa stupéfaction. Alors c'était comme cela qu'était devenue les jeunes étudiantes ? Assidues et sans égard pour un jeune homme beau et d'allure riche ? C'était on ne peut plus étonnant. Il ne voulait pas se montrer prétentieux (Enfin, si, un peu ) mais lorsqu'il avait été étudiant les jeunes demoiselles n'hésitaient pas à se retourner après son passage. Et là... Le sérieux de celle-ci était stupéfiant, pensa-t-il.

Heureusement, blessant l'amour-propre de Frey au passage, tout de même, elle sembla se rappeler n'être plus seule puisque des rougeurs apparurent sur ses joues pour s'excuser et lui demander son nom. Un petit sourire en coin apparut sur le visage de l'élémental. Le désarroi était une arme à ne pas prendre à la légère. Quelques instants passèrent durant lesquel (sacrilège) le Voleur songea à quel nom d'emprunt aurait assez de noblesse que pour impressionner "Tinuviel". En effet, son temps de réflexion qui n'aurait pas dut avoir lieu avait laisser le temps à la demoiselle Green de se présenter, un nouveau sourire aux lèvres. Prenant délicatement la main de la jeune femme, il dit alors, après lui avoir baiser la main galamment.

-Ravi de faire votre connaissance, Damoiselle Green. Guilain de Peyrorur pour vous servir. Avant de déclamer sa petite citation, Frey s'était levé pour agrémenter celle-ci d'une courbette sont les Nobles avaient l'habitude. Que fait donc une jeune demoiselle aussi belle que vous à étudier ainsi, dehors, sous les durs coups du Soleil ?

Puisqu'il avait encore le temps, il décida d'opter pour un plan simple, mais efficace : L'attirer de manière à ce qu'ils partent tout deux marcher dans le parc pour ensuite prétexter avoir oublié son chapeau ou un quelconque autre objet sur ce banc, lui demander d'attendre, venir voler ce qu'il avait a volé et profiter du reste de la journée avec une telle demoiselle. Il fallait dire que cela faisait un petit moment qu'il n'avait plus profiter de quelques temps avec une femme... Après tout, il pouvait encore profiter de la situation.

Et si elle n'était pas d'accord, il pourrait toujours la dépouiller de quelque biens, par exemple en invoquant un monstre de glace qui la ferait probablement fuir en laissant ses affaires là où elles étaient. Et même si elle les gardait en main, il serait tout de même un jeu d'enfant de lui dérober son contenu. Toutefois, il en s'agirait pas là d'une tâche aisée dans cette chaleur... Autant utiliser ce plan dans un endroit sombre. D'ailleurs, si son plan premier ne fonctionnait pas et qu'elle souhaitait l'accompagner, ce "monstre" pourrait toujours aussi bien servir.
[/size]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre et Canicule : un peu de fraîcheur [With Frey Jenkins] Dim 8 Mar - 14:22




« Rencontre et Canicule : un peu de fraîcheur»



Voilà, la présentation de notre jeune Tinuviel était à présent faite. Mais alors que celle-ci allait à peine se replonger dans son livre en attendant la réponse de son nouvel interlocuteur que celui-ci prit délicatement la main de la jeune fille et lui baisa celle-ci avant de se présenter :

-Ravi de faire votre connaissance, Damoiselle Green. Guilain de Peyrorur pour vous servir.

Ce Guilain de Peyrorur c’était d’ailleurs levé afin d’ajouter à sa présentation une courbette habituelle des nobles. Et repris :

-Que fait donc une jeune demoiselle aussi belle que vous à étudier ainsi, dehors, sous les durs coups du Soleil ?

La jeune fille fut un peu surprise de cette attitude très courtoise, par ce temps de chaleur intense il valait mieux garder son énergie afin de survivre. Mais lorsqu’il se présenta avec une parole typique du moyen âge et avec un nom aussi… bizarre sans vouloir le vexer, la jeune fille ne put s’empêcher de faire gonfler ses joues et de mettre une main devant sa bouche avant de pouffer de rire avec un rire cristallin et joyeux, elle essaya d’être discrète, mais il ne fallait pas rêver, ce n’était absolument pas gagner.

La jeune Tinuviel failli d’ailleurs s’étouffer dans son rire et quelques larmes perlèrent aux coins de ces yeux. Elle répliqua alors en essayant de ne pas mourir.

- Veuillez m’excuser mais *quelques rires* la façon dont vous venez de parler était juste absolument drôle, j’espère que vous ne l’avez pas mal pris je n’avais pas l’intention de vous vexer *quelques rires*.


Elle se souvint alors de la question qu’il lui avait posé et répondit sans faire trop fit du compliment :

- Et bien comme je l’ai déjà dit, je révise mes examens. Cette endroit est le plus calme et l’un des plus frais de la ville Vu la chaleur qu’il fait c’était le meilleur endroit pour réussir à me concentrer….. mais franchement qui est celui qui a inventé les examens en cette période de chaleur étouffante. Fit-elle en essayant de se ventiler légèrement le visage avec son livre. Mais et vous ? Que faites-vous ici ? Rajouta-t-elle à l’homme en face d’elle.


C’est alors que son nez lui rappela une odeur fraîche, elle tourna alors la tête et comme un sauveur elle aperçut dans un coin, un l’ombre d’un arbre une petite charrette qui avait l’air de vendre des glaces. Oh moment de bonheur, elle se leva prête à aller chercher un de ses desserts revigorant et se souvenant qu’elle avait peut-être vexé se Guilain de Peyrorur, elle lui demanda :

- Au fait, quel est votre goût préféré ? demanda-t-elle tandis qu’elle commençait à partir en direction du petit camion après avoir pris son petit porte-monnaie qui ne contenant pas grand-chose à part sa carte d’étudiante, sa carte d’identité et un peu de monnaie en liquide pour se faire des petits plaisir.

Elle arriva devant la charrette, commandant deux super ice cream dont une à la fraise et au basilic. Elle regarda le vendeur faire de quelques tubes de glaces une œuvre d’art à part entière.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Frey Jenkins
Créature de la Nuit
Créature de la Nuit
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 07/09/2013
Localisation : Au grand air.

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Pouvoir:
Lien :
MessageSujet: Re: Rencontre et Canicule : un peu de fraîcheur [With Frey Jenkins] Mar 14 Juil - 23:50

Tinuviel S. Green
Rencontre et canicule ; Un peu de fraicheur 




Une fois les présentations faîtes à la manière de la Haute, Frey croisa intérieurement les doigts en espérant que la demoiselle Green n'aie pas remarquer la fraîcheur surprenante de sa main et de ses lèvres au moment du baise-main. Étant constitué majoritairement de glaces, il était plutôt compliqué pour l'élémentaire de faire hausser sa température jusqu'aux improbables trente-huit degré nécessaire aux humains. Comment faisait-il pour sortir et bouger par un temps pareil, s'était là une bonne question. Tinuviel parue plutôt surprise de son comportement de nobles, mais Frey ne put en rien la reprocher pour une telle chose. Ceux qui avaient le pouvoir, l'argent ou les deux n'hésitaient pas à devenir de véritables clowns à courbettes. Manquant d'ailleurs de s'étouffer dans son rire (Chose que Frey eut du mal à concevoir... Un peu comme le fait de rire en général en réalité. Enfin, sauf situation exceptionnel qui aurait plutôt fait échapper un cri de frayeur à cette jeune demoiselle encore innocente.) Elle eut toutefois le tact de s'excuser devant "Guilain de Peyrorur", bien que sa manière de parler ne fut pas vraiment celle dont aurait l'habitude un noble d'entendre. Frey lui adressa tout de même un sourire qu'il espérait convaincant, essayant de faire passer le message que "Il n'est point de soucis gente demoiselle" par le biais de son visage. Mais ce n'était guère la une situation fort aisée, l'élémentaire n'y étant pas habitué.

Répondant qu'elle étudiait pour les examens, profitant d'une fraîcheur et d'un calme qu'il venait intentionnellement de briser. Aaah, les examens... Frey n'avait jamais comprit ce système qui récompensait autant la chance que les connaissances, puisqu'il suffisait bien souvent d'étudier deux des trois chapitres, par exemple, et de croiser les doigts en espérant tomber sur ceux là. Et tant pis pour ceux qui avait tout étudier et qui mélangeait tout. Enfin, de toute manière, il avait passé ses examens de la manière la plus rapide qui soit et était partit le plus rapidement qu'il était possible avec son diplôme en poche. La demoiselle Green lui demanda ensuite que faisait-il donc ici. La réponse déjà toute préparée dans sa tête, Frey s'apprêta à lui servir que Guilain se promenait chaque jour dans la pègre afin de s'imbiber de l'ambiance générale et donc garder à l'esprit la chance qu'il avait d'être riche et noble (D'une manière plus courtoise et avec plusieurs sens cachés) mais il n'en eut point besoin, car elle ne lui laissa pas le temps de répondre.

En effet, la demoiselle avait remarqué un marchand de glaces qui traînassait "innocemment" là, et lui proposa, en guise d'excuses apparemment, une glace de son choix. Assez ironique, mais soit. Alors qu'elle était en train de commander, il arriva au moment de payer la commande.

-Laissez, damoiselle, ceci est pour moi. Et de sortir son propre porte-monnaie pour payer les fameuses et délicieuses glaces.

Prenant celle-ci, il tendit la sienne à Tinuviel et profita de l'occasion pour marcher à l'ombre des imposants chênes du parc, prenant le chemin opposé à celui qu'ils auraient du prendre pour retourner au fameux banc.

-J'avoue avoir du mal à concevoir une fille telle que vous, aussi charmante, étudier par un temps pareil. N'auriez vous pas plus de biens à rester au frais dans une quelconque bâtisse ? De mon souvenir, l'Académie restait fraîche en tout temps, certainement grâce à un sortilège quelconque.

Aussi innocent que le printemps, Frey entreprit de déguster le sésame qu'il tenait dans les mains afin de se revigorer un peu sous cette chaleur plus qu'étouffante.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre et Canicule : un peu de fraîcheur [With Frey Jenkins]

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre et Canicule : un peu de fraîcheur [With Frey Jenkins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shouro Jidai :: Hors RP :: Archives :: RPs Abandonnés-