Shouro Jidai

L'époque des clochers
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une rencontre en musique. [Pv: Treize]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Une rencontre en musique. [Pv: Treize] Jeu 22 Aoû - 0:58

Davus se rendait à la salle de musique, aujourd'hui étant un jour de congé à l'Académie. Ouvrant doucement la porte de la pièce, il jeta un regard circulaire à la salle. Se trouvait là des guitares, des violons et des contrebasses dans leur house, trois pianos se tenaient le long d'un mur et des flûtes dans leur étuis étaient accrochées au mur. Marchant dans la pièce, le jeune homme écouta l'écho de ses pas. Il était content que le professeur de musique laisse la porte de la salle ouverte pour que les élèves puissent jouer même pendant les vacances ou, dans ce cas si, pendant les congés. Davus s'approcha d'un des pianos et prit un tabouret. Étirant ses doigts, il les agita dans l'air avant de les faire parcourir le long du clavier. Mozart vint briser le silence, la mélodie "Dies Irae" résonna dans la pièce, et peut-être même dans une partie de l'école.

Habillé d'une chemise blanche, d'un pantalon noir et de chaussure de ville, Davus pensait aux cours qu'il devait encore réviser pour le lendemain. Son professeur d'herboristerie leur avait demandé de faire une fiche détaillé d'une plante de leur choix, en expliquant ses bienfaits, ses maux, ses cycles de fleuraisons,... Bref, un dossier long et dur à faire. Davus pensait justement à aller peaufiner ce devoir à la bibliothèque après avoir fini de travailler son piano. Peut-être ferait-il un peu de guitare aussi, ce nouvel instrument allant être inclus au prochain trimestre. Ensuite, sa professeur de biologie leur avait dit d'étudier tout leur cours depuis la rentrée, c'est à dire d'un mois, car il y aurait probablement un contrôle. Il devait aussi aller s'entraîner pour le club de natation et faire des abdominaux. Bref, il n'allait pas chômer. Il était tout de même content que l'école fournisse tout cela, cela lui évitait pas mal de trajet, sauf pour la nage.

Le temps filant à une allure folle, il termina le concerto. La salle résonnait encore du son souple et clair du piano quand Davus se rendit compte qu'il n'était plus seul. Sursautant à la vue du jeune homme présent lui aussi dans la salle, il ne sut d'abord que dire, ses yeux bleus fixant les siens. Après un instant de silence où seul le bruit de leur respiration se faisait entendre, il se leva , rangea le tabouret et, sans se retourner, salua l'autre :

-Bonjour à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre en musique. [Pv: Treize] Ven 23 Aoû - 22:58

Treize observait depuis plusieurs minutes maintenant le jeune homme, qui jouait d’un des nombreux pianos de la salle de musique.  Il avait été attiré là par le bruit si significatif, et singulier du piano. Du piano joué avec talent. Les doigts de l’inconnu virevoltant avec grâce d’une touche à l’autre dans un ballet musical dont il raffolait. Une sonorité qui l’avait toujours touché et remué les tripes. Quelques chose qui secouait les souvenirs, les origines, et le portait vers des cieux qu’il ne connaissait que par pensée.  Mozart avait été tout autant un génie qu’un fou. Le requiem était joué à la perfection.  Il ne manquait que les voix et les violons. La mélodie s’éteignit, et se perdit en volute sonore dans l’air qui vibrait encore. Le jeune homme leva la tête semblant remarqué sa présence.  Treize le détailla. Grand, fin, sportif, yeux bleu azur, cheveux noir, aux teintes bleutée. Il semblait légèrement plus jeune que lui. Le garçon se retourna soudain, rangea son tabouret et lui dit dos tourné :

-Bonjour à vous.

Polie. Il n’aimait pas tellement qu’on le vouvoie alors qu’il n’avait que vingt-deux ans. L’habitude du tutoiement surement, jamais quelqu’un, n’avez eu assez de respect pour lui au point de le vouvoyer. Ou ils n’avaient jamais eu le temps de se rendre compte que, sous certaine circonstances atténuante, il méritait ce respect. Enfin, personne n’étais encore vivant pour témoigné alors…Il passa une main dans ses indomptable cheveux ébène et soupira. Il n’aimait pas ramener des souvenirs violents à la surface.  Il ne répondit pas, partit prendre un violon, et commença « Dies Irae ». Il ferma les yeux un temps, et se laissa porté par le concerto…qu’il n’acheva pas. Il s’arrêta en plein centre, laissant tout en suspant et répondit alors, comme à rebours :

-Bonjour à vous aussi. Belle technique au piano bravo, vous m’impressionner.

Il marqua un temps, repris le fil de la mélodie, puis se stoppa de nouveau définitivement cette fois.

-Vraiment, bravo.

Il posa le violon, et étira ses immenses ailes noires. Il avait besoin d’air maintenant. Mais avant…il s’assit de nouveau au piano et commença un morceau à quatre mains. Après tout, pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre en musique. [Pv: Treize] Jeu 29 Aoû - 17:50

Tandis que la symphonie était encore fredonnée par Davus, l'écho du Requiem se répercutait encore contre les murs de la salle. L'écho du "Bonjour" de Davus retentissait lui aussi. L'élève qui était entré après lui et qui l'avait écouter se passa une main dans ses cheveux d'ébènes, l'air pensif, soupirant. Davus se tourna pour ranger le tabouret du piano, avant de se retourner. L'autre reste muet et, sans un mot, partit chercher un violon. Soit, le jeune élémental allait partir quand, subitement, l'autre commença "Dies Irea". Peut-être était-il muet ou timide et préférait parler avec de la musique plutôt qu'avec des mots. Davus haussa les épaules mentalement. Fermant les paupières un moment, il écouta la musique flotter dans l'air. L'autre jouait bien. Soudain, le concerto s'arrêta. Comme ça, sans raison apparente. Haussant un sourcil, Tevan jeta un coup d’œil à l'autre. Celui-ci le regardait.

-Bonjour à vous aussi. Belle technique au piano bravo, vous m'impressionnez, dit-il.

Davus fut un instant étonné. Ainsi donc il savait parler. L'autre devait être plus âgé, de peu, car sa voix avait une tonalité légèrement plus grave. Pas Baryton, mais bon. Davus lui répondit d'une voix simple et placide, détachant chaque mots :

-Merci, vous vous débrouillez bien au violon aussi.

L'autre reprit le violon et continua la où il avait arrêter. Quel étrange énergumène, arrêter une chanson pour ne pas la faire en entier. Où du moins, en plusieurs fois. Davus alla se laver les mains à l'évier de la salle. La première fois qu'il était venu, il avait été amusé de voir un évier ici, mais il avait vite compris que jouer avec des mains sales était honni. L'autre s'arrêta tout aussi soudainement que la première fois et dit:

-Vraiment, bravo.

Posant le violon et étirant ses deux ailes, il s'assit devant le piano et commença un morceau. Après quelques notes, Davus reconnu un morceau à quatre mains.Voulait-il qu'ils jouent tout les deux ? Il n'était pas vraiment bavard comme garçon. Mais bon, autant jouer le jeu. Il prit un autre tabouret, s'assit à sa gauche et fini le morceau avec lui. Tandis que l'air sentait encore les dernières notes, Davus se leva en s'époussetant un peu. Ensuite, il tendit sa main à l'autre musicien.

-Enchanté. Davus. Je présume que vous êtes Treize ?

Le jeune élémental avait entendu parler de lui, en temps que délégué. C'était un mi-Ange, Mi-élémental d'ombre. Quelqu'un de spécial, en quelque sorte, bien qu'ici, nombreux était les êtres "Mythologiques" ou "Mystique".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre en musique. [Pv: Treize] Lun 2 Sep - 12:42

Davus. Davus…Ce nom lui rappelait quelque chose. Surement quelqu’un de connu dans l’enceinte de l’université. Il serra la main du jeune homme, et se leva à son tour.

-C’est exact. Je me nomme Treize Sillver, cela fait deux ans que j’ai commencé mon master dans cette université. Je suis désolé de t’avoir dérangé pendant ton concerto. J’étais juste venu récupérer mes guitares.

Autant ne pas préciser qu’il essayait de devenir tueur à gage. Cela fessait trop longtemps qu’il n’avait adressé la parole à personne, pour se mettre à dos le premier à bien vouloir l’approché. Il fit donc un effort, et chercha dans le fond de sa mémoire qui pouvait-il bien être. Enfin, il trouva.

-Tu es Davus Tevan, le délégué.

Il se félicita de sa fouille mémorielle fructueuse. Un rien ne pouvait le rendre heureux, mais le faire sourire était une autre paire de manche.  Ses yeux verts étaient expressifs, mais son visage manquait de cette palette vive et coloré. Pourtant, une sensation, une émotion pouvait faire facilement changée ses réactions. Il essaya de se souvenir du maximum de chose sur cette personne, mais ne trouva pas grand-chose. Il croyait savoir qu’il était un élémentaire, mais de quel élément ? Il n’en savait rien. Il aurait bien aimé parler plus avec ce Davus, mais il ne savait vraiment pas quoi dire de plus, alors il partit récupéré ses instruments. Il les avait laissé à son professeur car il voulait les examiné. Elles étaient magnifiques, il fallait le dire.

La première, une guitare électrique couleur grise acier, élégante, puissante, et étincelante. Elle arborait deux ailes angéliques, et des gravures en formes de rouages qui s’emboitaient parfaitement, sur sa face plane. L’autre, une guitare folk, d’un noir profond qui dansait avec les reflets nacré de la lumière du soleil. Un son magique, puissant, et doux, caressant. Elle avait ancré dans sa chair deux ailes écailleuses et rachitiques, ainsi que  des centaines de petites lueurs rouges, peinte à la main et qui passait pour des yeux oppressant, sur sa face plane. Les deux côté d’une pièce, les deux instruments se complétaient. Il en prit une à la main, et mis l’autre dans son dos avant de s’approché de la porte. Il sentit un courent d’air frais. Il avait envie de s’envolé. De prendre l’air. De balayé les souvenirs.

-Ravie de t’avoir rencontré Davus. Si on se recroise, je serais ravie de discuté avec toi.

Il lui sourit, et s’aventura dans le couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre en musique. [Pv: Treize] Sam 7 Sep - 16:51

Voilà que la chanson venait de se terminer, Davus se tenait debout, à côté de l'autre qui était toujours assis. Se présentant, il serra la main de Treize. Celui-ci se leva puis dit, continuant sa présentation :

-C’est exact. Je me nomme Treize Sillver, cela fait deux ans que j’ai commencé mon master dans cette université. Je suis désolé de t’avoir dérangé pendant ton concerto. J’étais juste venu récupérer mes guitares.

Un léger sourire vint égayer les lèvres de Davus, l'hybride ne l'avait nullement dérangé, il avait été discret. Apparemment, l'adolescent ne préférait pas dire quel spécialisation il avait choisit, cela se comprenait. Passant sa main dans ses cheveux, il posa ses yeux dans les siens.

-Vous ne m'avez nullement gêné, ne vous en faites pas, dit-il, pour ma part, je suis dans le Master Rôdeur.

Treize sembla alors plonger dans ses pensées, jusqu'à ce qu'il s'exclame :

-Tu es Davus Tevan, le délégué.

-Oui, effectivement, répondit-il, riant un peu.

Ses yeux verts semblaient aussi rire, même si le visage de Treize ne montrait rien de tel. Ce garçon était-il toujours aussi grave et sérieux ? Enfin, Davus n'avait pas vraiment son mot à dire la-dessus, lui aussi passait beaucoup de temps en retrait des autres pour pouvoir étudier ou simplement être tranquille. Restant silencieux, l'hybride partit prendre ses deux guitares. L'une était électrique, grise et avec deux ailes angéliques, tandis que l'autre était une folk, noire au reflet de nacre. Deux belles pièces en perspective.

En installant une sur son dos et une autre dans sa main, il s'approcha de la porte, d'où un léger courant d'air frais s'échappait.

-Ravie de t’avoir rencontré Davus. Si on se recroise, je serais ravie de discuté avec toi.

-De même, mais pourquoi ne pas en profiter tout de suite ?

Treize lui sourit et Davus le suivit dans le couloir. Respirant un grand coup et s'étendant, Davus lui proposa :

-Pourquoi ne pas sortir un peu ? Comme ça nous pourrions discuter tout en profitant du beau temps, tant qu'il est là.

Davus attendit une réponse de l'hybride aux grandes ailes, marchant d'un pas léger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre en musique. [Pv: Treize] Ven 13 Sep - 21:26

Ses yeux s’étrécir imperceptiblement à la proposition du jeune homme. Il aimait la solitude. Ses longues balades en solo, ses jeux d’ombres, ses discussions avec lui-même, ses vols long, puissant et silencieux en pleine nuit…il secoua la tête. Mais à quoi pensait-il ? Pour une fois qu’il avait de la compagnie il pensait à tous ces moment d’isolement bienfaiteur. A quoi bon ? Et puis, ce Davus ne semblait pas le genre de personne trop envahissante. Mais se promener dans Jakarta…ne lui plaisait guère. Cette ville si grande, si haute, si lumineuse semblait l’écrasé.

Et c’est en marchant dans les couloirs et observant Davus qu’une question s’imposa à lui comme une évidence. « Pourquoi était-il venu dans cette université ? » Davus, lui, était fait pour devenir quelqu’un qui réussira sa vie. Il s’accrochait, et il fessait bien. Lui s’il n’avait pas ces coups de tête fréquents et son humeur changeante, il ne serait jamais venu ici en réalité. Il grogna, pas très fier de lui, et baissa un peu la tête. Si au moins il était venu pour faire un cursus honorable…mais non ! Tueur en série ! Rien que ça ! Mais à quoi bon. Il n’était doué qu’à ça de toute façon. Pas besoin de se poser la question. Faible gamin, fort adulte…quel âge il avait aussi ? Dix-sept ans ?

Il en avait presque des doutes maintenant… Mais pourquoi y penser. Il releva le nez et laissa tomber mollement sa tête sur le côté. A force de marche, il arriva à la sortie de l’académie. Il jeta un regard sur le bâtiment, et plissa les yeux, nostalgique. Il dormirait dehors ce soir, cela lui ferait du bien. Il recentra son attention sur son compagnon de route, songeant qu’il était bien impoli. Masi il lui restait une chose à faire avant de sortir.

-Désolé, j’étais plongé dans mes pensées. Je fais une chose, et on y va laisse-moi juste un instant.

Il lui adressa un léger sourire, et s’éloigna, partant juste derrière un arbre au feuillage dense pour faire ce dont il avait besoins. Il étendit ses ailes, s’observa et soupira. Toujours une galère pour les faire disparaitre. Il aurait pu le faire en public, mais on lui disait souvent que ce n’étais pas agréable à observer bien qu’impressionnant.

Il étendit ses fines membranes couverte de plumes, qui séchèrent tel des feuilles morte et tombèrent sur le sol. Ses voilures étaient blanches, strié de veines rouge vive et bleu. La peau partit en morceaux jusqu’à ne laisser que les os. Os blanc nacré, il les effleura. Rien. Aucune douleur. Les os se tordirent soudain, se craquèrent, et se plièrent, jusqu’à adopté la taille de son dos, et de se rentré sous sa peau. Tout cela n’avait duré que quelques secondes. Il repartit au petit trot vers Davus, et lui annonça :

-Désolé, c’était important. On peut y aller à présent. Ou tu veux. Cela n’a pas d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre en musique. [Pv: Treize] Sam 16 Nov - 0:24

Quand Davus lui proposa de rester encore un peu en sa compagnie, les pupilles de son interlocuteur s'amincirent étroitement, apparemment, l'élémental avait touché un point sensible. Il pencha de façon très légère sa tête sur le côté, à l'affût d'autres signes rédhibitoires. L'autre secoua la tête, plonger dans ses pensée, un air gêné toujours figé sur le visage. Repérer de tels signes que d'autres êtres humanoïdes ne voient pas faisaient partie de la formation de Davus en tant que Rôdeur. Marchant d'un peu pas sonnant à travers les couloirs vides, les deux élèves continuèrent à marcher en silence. Concentrant son regard devant lui, il sentit celui de Treize se poser sur son visage.

Les deux marcheurs ne tardèrent pas à atteindre la sortie de l'Académie, le vent tiède de l'été Indien les accueillant. En cette période de l'année, le temps était fort changeant et il n'était pas rare qu'une averse survienne rapidement, malgré un grand soleil recouvrant le ciel sans de nuages. Le vent ébouriffa la chevelure de Davus, celui-ci tenta de la rendre plus présentable en passant une main dans ses cheveux, mais cela ne servit pas à grand chose. Son interlocuteur dit alors, un léger sourire aux lèvres :

-Désolé, j’étais plongé dans mes pensées. Je fais une chose, et on y va laisse-moi juste un instant.

-Pas de problème, répondit-il, je t'attend ici.

Il s'éloigna derrière un petit bosquet dense. Davus en profita pour poser se mettre en position de méditation du lotus, à côté du chemin. Concentrant son énergie dans l'air environnant, il concentra l'humidité de l'air pour que celle-ci viennent "alimenter" l'eau qui le composait et qui s'était évaporée. Ce n'était pas bien grave, mais Davus préférait toujours prendre un maximum de précaution, un imprévu était si vite arrivé. Quand des bruits de pas retentirent, annonçant l'arrivée de Treize, il se relava et mit ses mains dans ses poches, nonchalamment. Le jeune homme n'avait plus d'ailes, ce devait être ce qu'il devait faire.

-Désolé, c’était important. On peut y aller à présent. Ou tu veux. Cela n’a pas d’importance.

-Pourquoi pas près d'un point d'eau ? Je connais un bon coin, tranquille et sans personne à dix lieux à la ronde.

Un sourire chaleureux éclaira son visage au teint mat, et n'attendant pas plus que nécessaire, prit les devants et passa les grilles de l'école. Une fois arrivé en ville, ils quittèrent rapidement celle-ci par de petites ruelles tranquilles. Depuis son plus jeune âge, Davus avait appris leur configuration et les connaissait par cœur. Après avoir emprunté l'un des ascenseurs pour descendre, et après avoir quitté les quartiers sales, la nature à l'était pure s'offrit à leur regard. Une fois la Ville-Basse traversé, il s'étendait - de l'autre côté de la zone industrielle - des champs et des bois à perte de vue. Davus pointa un bosquet, à un ou deux kilomètres de là.

-C'est là-bas. J'espère que tu aimes marcher, nous avons à peu près un mile et demi à traverser à travers champs.

Un petit rire simple s'échappa de sa gorge. Sortir de la ville le mettait définitivement et continuellement de bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une rencontre en musique. [Pv: Treize]

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre en musique. [Pv: Treize]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shouro Jidai :: Hors RP :: Archives :: RPs Abandonnés-